Accueil Galerie vidéos Galeries photos

     Introduction avec des photos d'enfants

Accueil du site > Actualités > MISSION BRESIL DU 1er AU 9 NOVEMBRE 2015

MISSION BRESIL DU 1er AU 9 NOVEMBRE 2015

publié le 23 novembre 2015
Mission de 3 bénévoles dont Antonello Ilardi de Chicchi di Gioia (Graines de Joie en Italie) et des représentantes de la Fondation Air France, avec pour objectif principal : l’inauguration du nouveau réfectoire de la crèche Ternurinha de la favela « Vila Cabuçu ».


Favela d’Arvore Seca et Vila Cabuçu :
Ces 2 favelas font partie d’un regroupement de communautés appelé « Complexo de Lins de Vasconcelo » qui totalise 20 500 habitants et dont la population de 0 à 4 ans représente 5 à 6 %. Environ 1200 enfants sont en âge pour intégrer les crèches. Malheureusement, Ternurinha et Chameguinho ne peuvent accueillir qu’une centaine d’enfants.
Crèche Ternurinha :
Le projet initial de Graines de Joie pour 2015 était le financement des travaux de réhabilitation du réfectoire de la crèche qui ne répondait plus aux normes brésiliennes car trop exigu. Ce projet a été financé avec le soutien de la fondation Air France.

Détails de la réhabilitation :

  • Aménagement d’une salle de réunion en réfectoire.
  • Création d’un magasin, d’un bureau et d’un accueil/salle d’attente pour les familles.

Les travaux ont duré environ 3 mois, ils ont été retardés par l’effondrement du mur d’accès à la crèche. Les architectes ont géré l’évolution des travaux gratuitement.
Coût de cette opération : 17 000 €

L’inauguration :
Après les discours officiels, le ruban a été coupé par Cécile Vic, la Déléguée Générale de la Fondation Air France. Dans le nouveau réfectoire, baptisé « Réfectoire Graines de Joie », les enfants de Ternurinha nous ont accueillis en chantant. Pour finir, dans la cour, un orchestre de Samba a animé la fête avant de partager un énorme gâteaux aux couleurs de la France !

Crèche Chamenguinho :

  • Visite de la crèche.
  • Petit temps d’échange avec les enfants après la présentation d’un spectacle sur l’environnement, thème sur lequel ils ont travaillé toute l’année.

    Cette crèche est bien plus petite que Ternurinha. Elle et ne disposait jusque là d’aucun espace extérieur. En 2014, « World Vision » a financé l’aménagement d’une cour-terrasse. Malheureusement, faute de moyens, les travaux ont été interrompus. Sal da Terra a sollicité notre aide afin d’achever les travaux (couverture de l’espace et carrelage du sol).

    Favela de Pavao-Pavaozinho :
    L’ambiance est moins tendue depuis que la favela a été pacifiée même si les trafiquants réapparaissent de temps à autre, notamment ceux de la favela voisine, “Canta Galo” (un échange de tirs s’est produit juste avant notre arrivée). Le dispensaire situé dans les locaux des sœurs (dont le gouvernement brésilien a financé l’aménagement) ne désemplit pas.
    Les sœurs ont organisé une collecte de fonds pour financer une opération « Lait maternisé ». A ces boites de lait, des produits de première nécessité, sous forme de paniers garnis, seront distribués à des familles de la favela qui sont répertoriées en situation d’extrême pauvreté.
    A l’occasion de la fête de la St-Jean organisée par les sœurs, les enfants recevront une peluche ou un jouet. Les colis de peluches que nous avons apportés seront d’une grande utilité et donneront le sourire à ces petits !

    Nos actions :
  • Remise des colis : vêtements, peluches et jouets.
  • Achat de 250 boites de lait dans le cadre de l’opération « Lait maternisé ».

Le centre social de Pavao-Pavaosinho a bénéficié d’un coup de pouce pour clôturer l’année scolaire, les sœurs n’hésiteront pas à nous solliciter pour d’autres besoins. De son côté, l’association « Sal da Terra », œuvre pour les plus petits à Ternurinha et Chamenguinho malgré quelques difficultés financières. En effet, la Mairie de Rio est bien plus préoccupée par les Jeux Olympiques que par la population. Les aides sociales ont été extrêmement réduites, de fait, l’association se bat pour que les 2 crèches de leur favela puissent continuer à fonctionner (un grand nombre de crèches ont dû fermer faute de moyens). Le sérieux de cette association nous engage d’autant plus à les soutenir. 15 enfants restent dans l’attente d’un parrain ou d’une marraine*. Aussi, nous comptons sur votre mobilisation pour nous aider à les aider !
* parrainagebresil grainesdejoie.eu

Voir les photos de la mission CLIQUEZ ICI
(Brésil/Mission Rio du 1er au 9 novembre)

grainesdejoie.eu © 2011 | conception Globosum.com | réalisation Nouveaux Territoires | Généré par SPIP | Haut de page

Valid XHTML 1.0 Strict   Valid CSS!