Accueil Galerie vidéos Galeries photos

     Introduction avec des photos d'enfants

Accueil du site > Actualités > BILAN DES ACTIVITES 2016

BILAN DES ACTIVITES 2016

publié le 29 janvier 2017
2016 a été une année active, des projets importants ont été réalisés. Les parrainages en Roumanie et au Brésil se sont bien développés et la quasi-totalité des enfants sont parrainés au Burkina Faso.

ROUMANIE

CENTRE SOCIAL MARIA WARD A RADAUTI :

2 missions effectuées : en août et en septembre.
Total des colis acheminés durant la mission : 535kg.
Nous avons régulièrement des nouvelles des enfants par l’intermédiaire de Sœur Félicitas et des comptes rendus trimestriels qui sont expédiés aux marraines et parrains.
Parrainages :
Actuellement 46 enfants sont parrainés dont 29 de façon collective. Pour l’année 2016, « Graines de Joie » a versé la somme globale de 11 455 € afin que tous les enfants sans exception puissent bénéficier de l’aide nécessaire.

RÉALISATIONS :

  • Continuité des parrainages des enfants du centre.
  • Démolition de l’ancien centre, aménagement d’un terrain de sport construction d’un garage et d’un dépôt avec une cave.
  • Coût de cette opération : 49 283 € (co-financée par la Fondation Air France et l’école de Provence).
  • Participation d’élèves et enseignants du collège/lycée St-Joseph les Maristes de Marseille, à la colonie de vacances du centre en août. Participation au financement par l’association à hauteur de 2 000€.
  • Aide ponctuelle aux familles, notamment à la famille Bizubac qui s’est retrouvée contrainte de trouver un autre logement après le décès du père de famille.

BURKINA FASO
3 missions effectuées : 2 en juillet et 1 en octobre.
Total des colis acheminés durant les missions : 810kg.

La Société ORTEC a mis gratuitement à disposition de l’association des conteneurs, permettant d’acheminer par bateau-cargo des vêtements et du matériel. Cette année, 3 conteneurs ont été acheminés au Burkina en février, juin et septembre avec au total
1330Kg. Les frères Capucins avec Graines de Joie Burkina ont assuré la réception, le stockage et la répartition des colis.

AUX VILLAGES DE GUIGEMTEMGA ET MOUGNISSIN :

2006 – 2016 : 10 années de partage avec la population de Guigmtenga, de Mougnissin et des alentours, 10 années d’intervention de Graines de Joie dans ces villages !
En 10 ans, Graines de Joie a investi 626 000 € dans ce projet.
Il comporte les constructions du primaire, du collège et du lycée et son mobilier, les 2 cantines, le forage du primaire, le dispensaire. Mais aussi, l’achat de vivres pour les cantines, des fournitures scolaires, des manuels scolaires et le financement des fêtes de fin d’année des 2 établissements. Enfin, l’installation des panneaux photovoltaïques.

L’École primaire :
Les 6 classes fonctionnent avec un effectif très important : 607 enfants au total (moyenne de 98 par classe) et 9 enseignants.
Les opérations « bol de riz », les dons de particuliers et de l’ambassadeur des actions de GdJ au Burkina, (le footballeur Charles Kaboré) , ont permis d’acheter des vivres pour assurer les repas pratiquement toute l’année scolaire.
Pour cette rentrée des classes, l’opération « Kits cartables » 2016 a permis d’acheter sur place des fournitures scolaires pour chaque élève et de distribuer les cartables aux 95 CP1.
L’école primaire de Guigmtenga est appelée à devenir une école d’application, c’est pourquoi, nous avons été sollicités par le Directeur pour l’extension de cet établissement.
Le Collège & Lycée :
Effectif : 840 élèves. Toujours très important surtout en 6ème, 5ème et 4ème (3 classes de 6ème et 5ème, 2 classes 4ème). Chaque élève a reçu son « kit cartable » et un cartable pour les 6ème et les Secondes offerts par la fondation OM Attitude.
Effectif de l’équipe pédagogique : 25 personnes, comprenant professeurs (titulaires, stagiaires et vacataires), personnel administratif et technique. La discipline des plus grands demeure toujours un problème du au manque de surveillants (demande d’affectation d’un surveillant supplémentaire et d’un laborantin auprès du Ministère).
Ouverture de la première classe de Terminale ; l’effectif est de 21 élèves qui viennent pour la plupart de Ouagadougou.

Le dernier bâtiment du lycée a été inauguré le 28 octobre, avec les 840 élèves de l’établissement, en présence du représentant du Ministère des Enseignements Secondaire et Supérieur et du Maire de Koubri, mais également des représentants d’établissements scolaires Français.
Cet édifice a été entièrement financé grâce aux actions menées dans les écoles partenaires : Le collège-lycée St Joseph les Maristes, le lycée Lacordaire, le collège Ste-Anne et les écoles primaires Endoume-Bensa, Sacré-cœur Roucas-Blanc, Sacré-cœur Barthélémy, Ste-Anne, Ste-Bernadette, St-Georges, Ste-Marie-Madeleine, St-Mathieu, Ste-Thérèse de l’Enfant Jésus, St-Jean-Baptiste, Notre Dame de la Paix ainsi que l’école Protestante d’Endoume de Marseille. Mais également l’Institution Champagnat d’Issenheim en Alsace et l’ensemble scolaire St-Laurent La Paix-Notre–Dame de Lagny-sur-Marne. Tout au long de l’année, plusieurs opérations ont été organisées pour récolter des fonds.
Coût de cette opération : 57 000 € (financée par les établissements scolaires et la Fondation GODF).
Le dispensaire :
Il fonctionne à plein régime pour veiller sur la santé de la population. L’infirmier-major travaille avec une sage-femme et une aide-soignante, en partenariat avec « Médecins du Monde Espagne ».

RÉALISATIONS :

  • Financement de la construction du lycée : dernier bâtiment comprenant 3 salles de classe, 1 salle des professeurs, du mobilier scolaire.
  • Achat de kits-cartables, réassortiment en fournitures scolaires diverses, matériel éducatif pour la rentrée 2016/2017.
  • Deuxième phase d’installation de panneaux solaires pour l’alimentation en électricité du collège/lycée en collaboration avec la Fondation Energy Assistance France (Groupe Engie) : Bloc 3 : 1 bibliothèque, 2 salles de classe, 1 salle bureau des surveillants + 1 magasin, Bloc 4 : 4 salles de classe, Bloc Administratif : 3 bureaux.
  • Participation au fonctionnement des cantines scolaires (achat de vivres plusieurs fois au cours de l’année scolaire).
  • Travaux de réparation du forage de l’école primaire.
  • Apport en matériel de soins pour le dispensaire (masques, gants, compresses etc..).
FRERES CAPUCINS PROJETS SOCIAUX (FCPS) :

L’association collabore avec les Frères Capucins depuis 2008, dans le cadre de leur structure « Frères CAPUCINS PROJETS SOCIAUX » (FCPS) qui œuvre dans des actions humanitaires pour les familles pauvres du quartier de Karpala.
Bibliothèque Saint-Bonaventure : Cet équipement socio-éducatif, composé au RdC d’une bibliothèque de manuels scolaires avec une salle de lecture et d’une salle d’étude, et au 1er étage, d’une bibliothèque basique avec une salle de lecture et d’une salle multimédia, a été financé par l’association. Dans cet espace de 400m2, les élèves et étudiants peuvent, en se procurant une carte d’abonnement pour une somme symbolique, accéder à tous les services proposés, sous la gestion des Capucins. Depuis son ouverture, plus d’une cinquantaine d’étudiants se sont déjà inscrits. Les ouvrages arrivent au fur et à mesure et les activités se mettent en place. Le documentaliste diplômé, Achille Tiendrebeogo en assure le bon fonctionnement.

Parrainages :
Actuellement 107 enfants du quartier sont parrainés, 89 par Graines de Joie France et 18 par son antenne italienne, Chicchi di Gioia, à Rome.
Les enfants parrainés se retrouvent régulièrement tout au long de l’année, pour rédiger les courriers de correspondance aux parrains et marraines, pour les cours de soutien scolaires ou pour la Fête de Noël.

RÉALISATIONS :

  • Parrainages d’enfants du quartier, en collaboration avec l’Association italienne « Chicchi di Gioia ».
  • Visites à Domicile : effectuées depuis 3 ans par Patricia Jany, la coordonnatrice de l’association en France accompagnée de Nicolas Eyraud, membre du Conseil d’Administration et de Bernadette Sebego de Graines de Joie Burkina. Les 114 enfants parrainés en France et en Italie en collaboration avec les FCPS (Frères Capucins Projets Sociaux), se sont déplacés avec leurs parents et ont répondu à un questionnaire qui nous a permis d’évaluer l’année scolaire, la situation familiale ainsi que l’état de santé de chaque enfant. Pour les enfants nouvellement parrainés, Graines de Joie leur a rendu visite chez eux afin de prendre réellement conscience de la situation familiale de chaque enfant. Tous les parrains et marraines ont reçu, fin juillet, une fiche-bilan de l’enfant qu’ils soutiennent.
  • Soutien scolaire destinés aux enfants parrainés qui ont de faibles résultats. (élèves du primaire et du collège).
DIVERS :

Parrainages :
Actuellement 11 jeunes sont parrainés. Il s’agit d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes (étudiants à l’université ou en formation professionnelle), signalés par notre représentation au Burkina.

RÉALISATIONS :

  • Prise en charge du salaire de la secrétaire comptable pour la représentation de Graines de Joie au Burkina.
  • Complément financier au salaire du documentaliste de la bibliothèque Saint-Bonaventure.
  • Aide financière aux jeunes adultes parrainés, en stage non rémunéré ou étudiants, pour couvrir des frais supplémentaires (logement, frais d’études).

BRÉSIL
2 missions effectuées : une en août et une en novembre pour les inaugurations de 2 projets.
Total des colis acheminés durant les missions : 270kg.

FAVELA DE PAVAO-PAVAOZINHO, Rio de Janeiro :

Les Sœurs Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive coordonnent nos actions et sont un lien entre l’association et la population de la favela. Ainsi, vêtements, fournitures scolaires et jouets sont régulièrement acheminés par des navigants Air France.

RÉALISATIONS :

  • Achat de 250 boites de lait dans le cadre de l’opération « Lait maternisé ».
  • Financement du transport pour un séjour en bord de mer pour 50 enfants qui fréquentent le centre social.
  • Achat de matériel pour le centre (ventilateurs, fontaine à eau, balances pour bébés).
  • Acheminement de vêtements, peluches et jouets pour les bénéficiaires du centre social.
  • Financement de la fête de Noël pour environ 600 enfants à hauteur de 1500 €.
FAVELAS D’ARVORE SECA & VILA CABUÇU, Rio de Janeiro :

Située dans le nord de Rio, ces 2 favelas font partie d’un regroupement de communautés appelé « Complexo de Lins de Vasconcelo » qui totalise 20 500 habitants et dont la population de 0 à 4 ans représente 5 à 6 %. Environ 1200 enfants ont l’âge pour intégrer les crèches. L’association « Sal da Terra » a créé en 1987 deux crèches qui accueillent une centaine d’enfants, souvent issus de familles monoparentales. Graines de Joie a mis en place un système de parrainage pour aider à financer le fonctionnement des crèches. Malheureusement, Chameguinho et Ternurinha ne peuvent accueillir qu’une centaine d’enfants
Crèche Chamenguinho :
Cette année, le projet de Graines de Joie a été le financement des travaux de l’aménagement de la cour-terrasse de cette crèche, avec le soutien de la fondation Saint-Gobain Initiatives. Les principaux matériaux ont été fournis par les entreprises filiales de St Gobain ; les Sociétés Weber, Brasilit, Telhanorte et PAM.
Détails de l’aménagement :
La zone aménagée se trouve derrière le bâtiment, qui était jusqu’à présent inutilisable car envahie par la végétation et souvent utilisée comme un passage ou un refuge pour bandits en fuite. A présent, les enfants auront une superficie de jeux de plein air beaucoup plus grande. La terrasse couverte pourra être utilisée aussi bien les jours de pluie que de grand soleil et son accès a également été réhabilité. Afin de se protéger du soleil, des volets verticaux ont été installés sur les fenêtres. Les architectes ont géré l’évolution des travaux gratuitement.
Coût de cette opération : 19 500 €

Crèche Ternurinha :
Visite de la crèche.
Petit temps d’échange avec les enfants.
Parrainages :
Actuellement 94 enfants sur 112 sont parrainés, 83 par « Graines de Joie » et 11 par « Chicchi di Gioia ». L’association a versé la somme globale de 20 000 €. Cette aide financière a été possible majoritairement grâce aux parrainages et complétée par des fonds propres de l’association.

QUARTIER DE CAMPO GRANDE, Rio de Janeiro :

Crèche de la Sagrada Familia :
La crèche de la Sagrada Familia est située à Rio, Campo Grande, quartier de la zone Ouest de la ville de Rio. C’est un quartier très populaire à environ 40 kilomètres du centre ville.
La paroisse Santa Rita gère les œuvres sociales et notamment deux crèches, la crèche Santa Rita et la crèche Sagrada Familia.
Elles accueillent chacune, 35 enfants âgés de 11 mois à 3 ans, chaque jour de 7h30 à 16h00. Tous les enfants y prennent le petit déjeuner, le repas du midi ainsi que le goûter.
Les enfants accueillis sont principalement issus du quartier et alentours et les familles à faibles revenus sont prioritaires.
Le travail proposé vise au développement des enfants avec des activités selon le groupe d’âge conformément à la planification pédagogique de la municipalité de Rio. Malgré l’espace limité, un environnement harmonieux et fonctionnel y a été créé, grâce à l’aide d’une équipe de professionnels.

Le deuxième projet de l’association au Brésil consistait à financer l’agrandissement de la crèche Sagrada Familia qui a été inauguré le 26 novembre.

Des détails du projet : Rénovation de l’espace existant mais également l’agrandissement du lieu d’activités ludiques avec la construction d’un étage, l’aménagement de l’accessibilité pour les enfants handicapés avec la construction d’une rampe d’accès, ainsi que la couverture de la cour afin de pouvoir l’utiliser les jours de pluie ou de soleil.
Ce projet a été financé par Graines de Joie avec le soutien de la Fondation Air France, l’association italienne Chicchi di Gioia (Graines de Joie Italie) et l’école primaire française Jeanne d’Arc (Marseille).
Coût de cette opération : 39 618 €

OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES
-* Juillet 2016 : Don de 3 000 € à l’association " La Maison de la Communauté Mariste " située à Karcag en Hongrie qui aide également l’enfance en détresse. Cette somme a financé un camp itinérant autour du lac Balaton (Hongrie) pour 40 jeunes en difficulté.
-* Décembre 2016 : Aide financière exceptionnelle de 2 045 € accordée à Achille Tiendrebeogo, jeune homme que l’association suit depuis plus de 10 années, pour la construction de son habitation.

EN FRANCE
Nouvelle action de Graines de Joie, pour la première fois en France :
Depuis le 5 octobre, l’association a mis en place un soutien scolaire destiné aux élèves marseillais en difficulté issus de l’école primaire publique Saint-Savournin et privée Saint-Théodore (1er arrondissement). Cette aide aux devoirs est dispensée par 4 enseignants, 2 rémunérés et 2 bénévoles, secondés par des élèves bénévoles de seconde, du lycée St-Joseph-les-Maristes de Marseille, tous les mercredis de 13h30 à 15h30 à la Cité des Associations (Marseille).

Afin de sensibiliser le public de notre région à nos actions caritatives, et récolter des fonds pour les financer, nous avons organisé différentes actions et manifestations.
-* Janvier 2016 :
Conférences à L’Institution Champagnat d’Issenheim en Alsace dans le but de présenter l’association avant l’organisation d’une course dont les bénéfices ont financé une partie de la construction de la 2ème tranche du lycée de Guigmtenga au Burkina Faso
Lagny-sur-Marne (77), buvette lors de la journée « Forum des métiers ».
-* Février 2016 :

  • opérations « bol de riz », conférences pendant le temps de Carême dans les établissements scolaires pour sensibiliser les élèves à la cause humanitaire : Collège & Lycée St-Joseph-les-Maristes, Collège Ste-Anne, écoles ste Anne, St-François d’Assise, St-Jean-Baptiste (Marseille), Ste Marie à Melun, dans l’objectif de financer, en partie l’achat de vivres pour la cantine de l’école primaire et du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina.
    Gains de cette opération : 6831 €
  • vente de gâteaux et boissons organisée par les étudiants de "la promotion passerelle" du CFA Descartes à Champs sur marne (77).
    Lagny-sur-Marne (77), vente de crêpes pour la chandeleur, au lycée St-Laurent.
    -* Mars 2016 :
    Courses de la Solidarité :
  • Le 8 mars à l’école Lacordaire à Marseille : avec les lycéens (financement achat de vivres cantines primaire, collège et lycée de Guigmtenga au Burkina).
    Gains de cette opération : 3354 €
  • Le 10 mars, plages du Prado à Marseille avec le collège & lycée St-Joseph-les-Maristes, le collège et le primaire Ste-Anne et les écoles primaires Ste Bernadette, Jeanne d’Arc Mermoz, St-Georges, Ste-Marie-Madeleine, St-Mathieu, Ste-Thérèse de l’Enfant Jésus, St-Jean-Baptiste, Notre Dame de la Paix et l’école Protestante d’Endoume (financement de la dernière phase de construction lycée de Guigmtenga au Burkina).
    Gains de cette opération:47 440 €
  • Le 14, 15 et 16 mars : à Issenheim (68) avec les élèves du primaire et du collège (financement dernière phase de construction lycée de Guigmtenga au Burkina).
    Gains de cette opération:27 420 €
  • Journée « portes ouvertes » ensemble scolaire St-Laurent Lagny-sur-Marne (77) : Buvette au lycée, exposition sur le Burkina Faso, buvette au collège et jeux (avec les élèves de 5éme).
  • Remise un chèque de 1600 € à l’association par l’IFAG Montluçon (école de commerce). Cette somme est le fruit de plusieurs actions caritatives durant une année scolaire (petits déjeuners, vente de calendriers, parcours découverte de Montluçon etc..), qui a financé à l’achat de vivres pour la cantine de Guigmtenga au Burkina Faso.
    -* Avril 2016 :
  • Soirée du rire avec Louise Bouriffé.
    Gains de cette opération : 1 625 €
  • Course de la solidarité :
    Le 26 avril, Plages du Prado à Marseille en collaboration avec l’Ecole de Provence de Marseille, pour le financement de l’aménagement d’un terrain de sport et des abords du nouveau centre social Maria Ward à Radauti en Roumanie.
    Gains de cette opération : 28 115 €.
  • Courir pour nourrir :
    Le 29 avril, Parc Jean-Moulin à Aubagne, course solidaire organisée par le collège et lycée Sainte-Marie à Aubagne. 450 collégiens et lycéens ont couru afin de récolter des fonds pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.
    Gains de cette opération : 8 137 €.
    -* Mai 2016 :
  • Concert Philanthropique organisé par des professeurs du groupe scolaire Saint-Laurent la Paix Notre Dame de Lagny-sur-Marne (77) avec 95 élèves de l’établissement, pour soutenir les projets de Graines de Joie au Burkina. En parallèle, la vente de 16 tableaux, réalisés par des élèves d’arts plastiques ainsi que la buvette gérée par les 1ère ont contribué aux bénéfices de l’événement.
    Gains de cette opération : 3 562 €
  • Tombola : tirage au sort de la tombola de l’association en présence d’un huissier.
    Gains de cette opération : 9 614 € soit 5 266 billets vendus.
    -* Décembre 2016 :
  • Courir pour nourrir :
    Le 13 décembre, course solidaire organisée par l’Ensemble scolaire Lacordaire (Marseille), afin de récolter des fonds pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège eu du lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.
    Gains de cette opération : 9 401 €.
    Ventes aux différents marchés de Noël :
  • Dans les établissements scolaires : St-Joseph les Maristes, Lacordaire, Provence, St-Mathieu à Marseille et St-Laurent La Paix-Notre-Dame à Lagny-sur-Marne (77).
  • Dans les entreprises : ORTEC, AREA, AIR FRANCE AEROPORT MARSEILLE-PROVENCE ainsi qu’au siège de la Fondation Air France à Paris.
    A la Ville de Lagny-sur-Marne (77)

grainesdejoie.eu © 2011 | conception Globosum.com | réalisation Nouveaux Territoires | Généré par SPIP | Haut de page

Valid XHTML 1.0 Strict   Valid CSS!