BILAN 2021 DU SOUTIEN SCOLAIRE

L’année scolaire 2020-2021 s’est terminée avec un effectif d’une vingtaine d’élèves issus de 3 écoles ; l’établissement Perrin Ste-Trinité n’ayant plus répondu à nos messages et ne nous n’ayant plus adressé d’élèves sans donner d’explications. Plus tard nous avons appris que l’école avait rejoint un collectif « rue d’Aubagne’ ». Ce collectif organise des accompagnements aux devoirs et l’école met à disposition ses locaux.

L’accueil du mercredi s’est poursuivi à l’école St-Théodore. Un plus fort taux d’absentéisme a été constaté surtout par crainte de contamination. L’équipe adulte était constituée des 2 enseignantes les plus anciennes et de quelques lycéens qui ont rejoint le groupe après que leur établissement ait levé les mesures d’interdictions liées à la pandémie et au plan Vigipirate renforcé.

Nous avons pu accompagner des élèves particulièrement en difficultés (surtout les plus jeunes de CP). Le climat de travail et les contenus abordés étaient davantage scolaires que paras scolaires. Il nous a fallu bien souvent reprendre totalement les notions évoquées.

Nous avons maintenu des temps de langage et écoutes d’histoires très fédérateurs. Les beaux moments de détente que nous affectionnons ont fait l’unanimité. Durant les vacances de printemps une belle prestation d’origami animée par Keiko, a été proposée. Sans oublier des goûters les veilles de chaque vacances, et en fin d’année, un spectacle de magie où les enfants étaient acteurs.

Pour la reprise d’octobre nous avons imaginé un retour à notre fonctionnement d’avant la pandémie mais le recrutement s’est avéré difficile ; des familles fatiguées par les mesures imposées, des chefs d’établissement et directeurs eux-mêmes malades ou débordés de travail et donc peu réactifs à nos sollicitations.

Le projet s’est ouvert à un nouvel établissement ; École du Sacré-Cœur et prospecte en Centre-Ville avec le soutien d’un Inspecteur de l’Éducation Nationale qui confirme que les besoins sont immenses.

L’équipe adulte s’est tout de même étoffée et a fonctionné jusqu’aux vacances de Noël en demi-groupes, elle est composée de 5 enseignantes et de 5 lycéens. Le travail demandé aux élèves et les besoins de renforcements qu’ils révèlent sont conséquents et nous mettons à profit cette possibilité d’accompagner de tout petits groupes.

Nous privilégions les jeux de société en fin de séance, les grands aident les petits et la parole se libère. A la Toussaint, une partie du groupe a répondu présent à notre invitation à un spectacle de cirque, certains en parlent encore ! Et…ils étaient attendus à Noël…les sachets de friandises !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *