BILAN 2018 DU SOUTIEN SCOLAIRE A MARSEILLE

La rentrée 2018 a marqué un essor satisfaisant du projet puisque Graines de Joie était en mesure d’accueillir un plus grand nombre d’élèves. Dès juin 2018 nous avons contacté 2 nouvelles écoles partenaires, Perrin Ste Trinité (privée) et Chabanon (publique). Le rapprochement avec Chabanon s’est fait sur les conseils de Carine Caule, Adjointe au Maire des 6ème & 8ème arrondissements déléguée à la Petite Enfance, aux Écoles et aux Crèches et avec l’aide de Rolande Lourie, conseillère pédagogique. L’effectif visé était de 40 élèves contre 24 les 2 années précédentes.

Le budget devait être sûr et la logistique devait être adaptée.

  • pour le budget, de nouvelles aides ciblées étaient apparues que notre Trésorier pourra détailler.
  • pour la logistique : 4 salles réservées au lieu de 2 et renforcement de l’équipe enseignante. Pour le premier point la Cité des associations a répondu présent jusqu’en novembre et l’École St Théodore a pris le relais en attendant que la Cité soit de nouveau en capacité de nous recevoir. Le second point nous a occupés jusqu’en novembre 2018 car se contenter de doubler le nombre d’enseignants est vite apparu comme insuffisant…la diversité des besoins des élèves avait grandi et la présence d’une personne en mode renfort/supervision était appréciable. Par ailleurs, dans le souci d’optimisation et afin de ne pas rendre le projet trop pesant pour les enseignants nous devions nous autoriser la possibilité d’un roulement de présences. A ce jour, 10 adultes accompagnent les élèves (6 rétribués, 3 bénévoles et Georgiana). Renouvellement également du partenariat avec des lycéens des établissements St Joseph les Maristes et Provence.
  • 4 tablettes supplémentaires ont été achetées.
  • 18 anciens se sont réinscrits dont 4 élèves de 6ème, notre nouveau groupe à la demande des familles. C’est principalement le bouche à oreilles qui a conduit jusqu’à nous les nouveaux de St Théodore et St Savournin, et ce, dès septembre. Les élèves de Chabanon et Perrin Ste Trinité arrivent plus lentement. Pour la période d’octobre à décembre, le pourcentage de présences s’élève à 87%.

Réaffirmation des objectifs et des modalités de fonctionnement au regard des bilans antérieurs :

  • QUI : Les élèves de 4 écoles partenaires depuis le CP jusqu’à la 6ème.

  • QUAND : Le mercredi de 13h30 à 15h30.

  • POURQUOI : Parce que l’environnement familial n’est pas en capacité d’aider ces élèves.

Chaque groupe a son ou ses enseignants référents. Les lycéens ainsi que les élèves leur soumettent l’avancée de la séance.

  • En CP et CE : des temps de lectures offertes ont été mis en place pour contribuer à l’enrichissement du bagage linguistique qui se trouve être le point faible de l’ensemble des élèves.

  • Le groupe des CE : présentait en début d’année scolaire le profil le plus délicat à gérer du fait de son effectif et des grands écarts d’autonomie entre les CE2 et les « petits lecteurs » de CE1. L’arrivée de 3 jeunes enseignantes très impliquées nous a rapidement rassurés. Ce groupe a mis en place des activités spécifiques développées en seconde partie de la séance…lecture-actions (fabrication d’un objet à partir de la lecture d’un mode d’emploi) et mise en voix de textes de théâtre.

  • Les CM : arrivent souvent avec beaucoup de travail. Des sous-groupes se mettent en place afin de développer l’entraide et l’autonomie.

  • Le groupe des 6èmes : formule ses besoins à chaque séance mais également au regard de ses résultats scolaires des 2 périodes suivant la rentrée. Ils sont principalement accompagnés par 2 hommes dont un professeur de mathématiques. En début d’année, il est apparu que c’était les parents qui étaient les plus inquiets !

  • La présence des lycéens est toujours aléatoire et doit être gérée comme un bonus.

Les moments de convivialité sont préservés…partages de goûters et jeux de société.

Agnes Massimelli

pour l’équipe d’aide aux devoirs

BILAN DES ACTIVITÉS 2018

2018 a été une année exceptionnelle, en plus d’avoir fêté les 20 ans d’existence de l’association, des projets importants ont été réalisés. Les programmes de parrainages en Roumanie au Burkina et au Brésil se sont bien développés.

CENTRE SOCIAL MARIA WARD A RADAUTI :

2 missions effectuées: en juin et en Juillet/août.

Total des colis acheminés durant la mission: 240kg.

Nous avons régulièrement des nouvelles des enfants par l’intermédiaire de Sœur Félicitas et des comptes rendus trimestriels qui sont adressés aux marraines et parrains.

Parrainages:

Actuellement 49 enfants sont parrainés dont 30 de façon collective. Pour l’année 2018, « Graines de Joie » a versé la somme globale de 10 500 afin que tous les enfants, sans exception, puissent bénéficier de l’aide nécessaire.

RÉALISATIONS :

Continuité des parrainages des enfants du centre.

Participation d’élèves et enseignants du lycée Lacordaire de Marseille, à la colonie de vacances du centre en août. Participation au financement par l’association à hauteur de 1 000 €.

Aide ponctuelle aux familles.

GROUPE CERCETASTI FRANCISCANI A BUCAREST :

Financement pour l’année, des activités d’un groupe de 80 enfants et adolescents, de 5 à 17 ans issus d’un milieu très défavorisé de Bucarest ayant, pour certains, un léger handicap. Ils se retrouvent régulièrement dans les locaux des Frères Franciscains pour y trouver réconfort et amitiés en pratiquant multiples activités et notamment, plusieurs sorties dans l’année ainsi que 2 camps d’été d’une semaine en juin pour les 6-10 ans et en juillet pour les 11-18 ans.

Coût de cette opération: 3 500

3 missions effectuées : en janvier, juillet et octobre.

Total des colis acheminés durant les missions : 510kg.

La Société ORTEC a mis gratuitement à disposition de l’association un espace dans les conteneurs que la société expédie par bateau-cargo, nous permettant ainsi d’acheminer des vêtements et du matériel. Cette année, 2 conteneurs ont été acheminés au Burkina en janvier et en octobre avec au total 450Kg. Les Frères Capucins avec Graines de Joie Burkina ont assuré la réception, le stockage et la répartition des colis.

AUX VILLAGES DE GUIGEMTEMGA ET MOUGNISSIN :

L’École primaire :

Les 6 classes fonctionnent avec un effectif très important : 595 enfants au total (moyenne de 99 par classe) et 9 enseignants.

Les opérations « bol de riz », les dons de particuliers, de l’ambassadeur des actions de GdJ au Burkina (le footballeur Charles Kaboré) et les courses solidaires dans plusieurs établissements scolaires ont permis d’acheter des vivres pour assurer les repas pratiquement toute l’année scolaire. L’achat de vivres a légèrement diminué grâce aux diverses dotations de l’état. De plus, l’année scolaire a été émaillée de grèves à répétitions

Pour cette rentrée des classes, l’opération « Kits cartables » 2018 a permis d’acheter sur place des fournitures scolaires pour chaque élève.

L’école primaire étant devenue un établissement d’application, elle reçoit régulièrement des enseignants en formation.

Le Collège & Lycée :

  • Effectif : 702 élèves. Toujours très important avec deux classes par niveau de la 6ème à la 1ere et une classe de Terminale. Chaque élève a reçu son « kit cartable ».
  • Effectif de l’équipe pédagogique : 25 personnes comprenant professeurs (titulaires, stagiaires et vacataires), personnel administratif et technique. Le Proviseur semble avoir pris en compte nos conseils concernant la propreté de l’établissement (plastiques et papiers dans la cour), ainsi que la discipline notamment depuis l’arrivée d’un surveillant général.
  • Rencontre avec les premiers Bacheliers du lycée de Guigmtenga : Remise de cadeaux autour d’un repas pour fêter leur Baccalauréat. Certains d’entre eux étaient au CP1, à l’ouverture de l’école primaire en 2006, par Graines de Joie, nous les avons connu à l’âge de 5 ans!

Le dispensaire :

Il fonctionne à plein régime pour veiller sur la santé de la population. L’infirmier-Major, salue l’importance de l’installation de panneaux photovoltaïques réalisée par notre partenaire Energy-Assistance France.

REALISATIONS :

  • Installation de panneaux solaires pour l’alimentation en électricité de l’école primaire et du dispensaire en collaboration avec la Fondation Energy Assistance France (Groupe Engie) :

– Bloc Pédagogique : 6 salles de classe.

– Bloc Administratif : 3 bureaux.

– Dispensaire : l’ensemble du bâtiment.

Coût de cette opération: 38 000

  • Achat de kits-cartables, réassortiment en fournitures scolaires diverses, matériel éducatif pour la rentrée 2018/2019.

  • Participation au fonctionnement des cantines scolaires par l’achat de marchandises.

FRERES CAPUCINS PROJETS SOCIAUX (FCPS) :

L’association collabore avec les Frères Capucins depuis 2008, dans le cadre de leur structure « Frères CAPUCINS PROJETS SOCIAUX » (FCPS) qui œuvre dans des actions humanitaires pour les familles pauvres du quartier de Karpala.

Bibliothèque Saint-Bonaventure : Depuis son ouverture, plus d’une centaine d’étudiants se sont déjà inscrits. Les ouvrages arrivent au fur et à mesure et les activités se mettent en place. Le documentaliste diplômé, Achille Tiendrebeogo en assure le bon fonctionnement.

Parrainages :

Actuellement 151 enfants du quartier sont parrainés, 135 par Graines de Joie France et 16 par son antenne italienne, Chicchi di Gioia, à Rome.

Les enfants parrainés se retrouvent régulièrement tout au long de l’année, pour rédiger les courriers de correspondance aux parrains et marraines, pour les cours de soutien scolaire ou pour la Fête de Noël.

RÉALISATIONS :

  • Parrainages d’enfants du quartier, en collaboration avec l’Association italienne « Chicchi di Gioia ».

  • Visites à Domicile : effectuées par Patricia Jany, la coordonnatrice de l’association en France accompagnée de Nicolas Eyraud, membre du Conseil d’Administration et de Bernadette Sebego de Graines de Joie Burkina. Les 151 enfants parrainés en France et en Italie, se sont déplacés avec leurs parents et ont répondu à un questionnaire qui nous a permis d’évaluer l’année scolaire, la situation familiale ainsi que l’état de santé de chaque enfant. Pour les enfants nouvellement parrainés, Graines de Joie leur a rendu visite chez eux afin de prendre réellement conscience de la situation familiale de chaque enfant. Tous les parrains et marraines ont reçu, fin juillet, une fiche-bilan de l’enfant qu’ils soutiennent ainsi qu’une vidéo.

  • Soutien scolaire destinés aux enfants parrainés qui ont de faibles résultats. (élèves du primaire et du collège).

DIVERS:

Parrainages:

Actuellement 9 jeunes sont parrainés. Il s’agit d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes (étudiants à l’université ou en formation professionnelle), signalés par notre représentation au Burkina.

RÉALISATIONS:

  • Prise en charge du salaire de la secrétaire comptable pour la représentation de Graines de Joie au Burkina.

  • Complément financier au salaire du documentaliste de la bibliothèque Saint-Bonaventure.

  • Aide financière aux jeunes adultes parrainés, en stage non rémunéré ou étudiants, pour couvrir des frais supplémentaires (logement, frais d’études).

2 missions effectuées : en mars et en juillet/août.

Total des colis acheminés durant les missions : 530kg.

FAVELA DE PAVAO-PAVAOZINHO, Rio de Janeiro :

Les Sœurs Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive coordonnent nos actions et sont un lien entre l’association et la population de la favela. Ainsi, vêtements, fournitures scolaires et jouets sont régulièrement acheminés par des navigants Air France.

RÉALISATIONS :

  • Financement d’une colonie de vacances en bord de mer pour 50 enfants qui fréquentent le centre social.

Coût de cette opération: 2 000

  • Acheminement de vêtements, peluches et jouets pour les bénéficiaires du centre social.

FAVELAS D’ARVORE SECA & VILA CABUÇU, Rio de Janeiro :

Situées dans le nord de Rio, ces 2 favelas font partie d’un regroupement de communautés appelé « Complexo de Lins de Vasconcelo » qui totalise 20 500 habitants et dont la population de 0 à 4 ans représente 5 à 6 %. Environ 1200 enfants ont l’âge pour intégrer les crèches. L’association « Sal da Terra » a créé en 1987 deux crèches qui accueillent une centaine d’enfants, souvent issus de familles monoparentales. Graines de Joie a mis en place un système de parrainage pour aider à financer le fonctionnement des crèches. Malheureusement, Chameguinho et Ternurinha ne peuvent accueillir qu’une centaine d’enfants.

RÉALISATIONS :

  • Renouvellement de l’aide à l’association « Sal da Terra » qui gère les 2 crèches de la favela, par le biais de parrainage des enfants, en collaboration avec l’antenne italienne de Graines de Joie, « Chicchi di Gioia ».
  • Financement de travaux d’entretien et de sécurité des 2 crèches.

Coût de cette opération: 16 000

Parrainages :

Actuellement 86 enfants sont parrainés, 76 par « Graines de Joie » et 10 par « Chicchi di Gioia ». L’association a versé la somme globale de 20 000 €. Cette aide financière a été possible majoritairement grâce aux parrainages et complétée par des fonds propres de l’association.

QUARTIER DE CAMPO GRANDE, Rio de Janeiro :

Ce quartier très populaire est situé dans la zone Ouest de la ville de Rio à environ 40 kilomètres du centre ville. La paroisse Santa Rita gère les œuvres sociales et notamment deux crèches, la crèche Santa Rita et la crèche Sagrada Familia ainsi qu’un centre de formation pour adolescents.

RÉALISATIONS :

  • Inauguration du centre de formation pour adolescents « Il n’est jamais trop tard pour apprendre ». Projet financé par l’association avec les Fondations Air France et Saint-Gobain ainsi que plusieurs établissements scolaires dans le cadre des courses de la solidarité.

Coût de cette opération : 99 481 (échelonnée entre 2017 et 2018).

  • Participation de 14 élèves et 2 enseignants du collège/lycée St-Joseph les Maristes de Marseille à un séjour humanitaire avec un groupe d’adolescents du quartier de Campo Grande en juillet/août.

FAVELA DE MANGUEIRINHA, Rio de Janeiro :

Mangueirinha est une favela d´environ 10.000 habitants. La favela concentre un indice élevé de grossesses à l’adolescence. Selon les informations du bureau local de la santé, environ 40% des femmes enceintes qui fréquentent l´Unité de Santé locale sont des adolescentes et des jeunes de moins de 24 ans. L’association « Terra dos Homens » intervient dans cette favela au sein d’un centre social pour, entre autres, le projet « Grupo de Gestantes » qui consiste à proposer aux futures mamans un atelier, 2 fois par semaine, afin appréhender les soins à donner à leur enfant.

RÉALISATIONS :

  • Aide à l’association « Terra dos Homens » pour le projet « Grupo de Gestantes » ; financement d’activités ludiques et éducatives destinées aux enfants dont les mères enceintes participent à une formation professionnelle (cuisine et pâtisserie) dans les locaux de l’association.

Coût de cette opération : 5 000 €.

  • Réfection totale du centre social, projet financé en collaboration avec la Fondation d’Entreprise Saint-Gobain. Les travaux ont démarré avec beaucoup de retard car le montage financier a pris plus de temps que prévu. L’inauguration est programmée mi-mai 2019.

Coût de cette opération : 20 000 €.

FAVELA DE ROCINHA, Rio de Janeiro :

La favela de Rocinha couvre une superficie de 95 hectares lui donnant le titre de la plus grande favela en Amérique latine. Elle possède quelques zones de loisirs comme l’espace « Quadra Street 1 » qui par des projets sociaux vise à retirer les enfants des rues par le sport, la culture et les loisirs. Actuellement le projet « Vaincre par le sport » propose à 500 enfants et jeunes de 4 à 18 ans plusieurs disciplines telles que le foot en salle, la capoeira, la boxe, le jiu-jitsu et le muay thai.

RÉALISATIONS :

  • Financement d’un atelier Capoeira (matériel et intervenants), dans le cadre du projet « Vaincre par le Sport », regroupant plusieurs disciplines sportives. Le financement n’a pu être réalisé en 2018 car la structure associative devant porter le projet sur place est dans l’attente de sa création définitive qui prend énormément de temps au Brésil.

ACTION A MARSEILLE – SOUTIEN SCOLAIRE « APPRENDRE A APPRENDRE »:

Depuis octobre 2016, l’association a mis en place un soutien scolaire destiné aux élèves marseillais en difficulté issus des l’écoles primaires publiques Saint-Savournin, Chabanon et privées Saint-Théodore, Perrin Ste-Trinité (1er arrondissement). Cette aide aux devoirs s’est développée à la rentrée scolaire 2018/2019, actuellement l’effectif a doublé par rapport à l’année dernière. Elle est dispensée à environ 40 enfants du primaire et de 6ème, par 6 enseignants rémunérés et 2 bénévoles, secondés par des étudiants, du lycée St-Joseph-les-Maristes et de l’école de Provence de Marseille, tous les mercredis de 13h30 à 15h30 à la Cité des Associations (Marseille). Cette action est coordonnée bénévolement par Agnès Massimelli, depuis octobre 2016.

Coût annuel de cette opération (sur l’année civile 2018): 9 492€

POUR LIRE LE BILAN COMPLET DU SOUTIEN SCOLAIRE CLIQUEZ ICI

MANIFESTATIONS:

Afin de sensibiliser le public à nos actions caritatives, et récolter des fonds pour les financer, nous avons organisé différentes actions et manifestations.

  • Février 2018:

Conférences pendant le temps de Carême dans 11 établissements scolaires pour sensibiliser les élèves à la cause humanitaire.

  • Mars 2018:

Les 19, 20 et 21 mars: Course de la Solidarité à Issenheim avec l’ensemble scolaire Champagnat.

Gains de cette opération : 23 731 €

Les 22 et 23 mars: Course de la Solidarité à Mulhouse avec l’école primaire Jean XXIII.

Gains de cette opération : 12 177 €

Courant mars, opérations « bol de riz » suite aux conférences de février: repas Solidaires dans plusieurs établissements scolaires Collège & Lycée St-Joseph-les-Maristes, Collège Ste-Anne, écoles primaires Ste-Anne, St-Jean-Baptiste, Ste Marguerite, Louise de Marillac (Marseille), Ste Marie à Aubagne (13), St-François d’Assise à Luynes (13), Ste-Marthe à Tarascon (13) et le lycée Alphonse Daudet à Nîmes (30) dans l’objectif de financer, en partie l’achat de vivres pour la cantine de l’école primaire et du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina.

Gains de cette opération : 9 210 €

Le 28 mars : La nuit du Ditex à Marseille (Distribution Tourisme Exposition), salon du tourisme organisé par Tourmag avec un appel aux dons pour Graines de Joie.

Gains de cette opération: 1 333€

  • Avril 2018:

Le 5 avril : Course de la Solidarité au Parc balnéaire du Prado à Marseille, avec le Collège/Lycée St-Joseph les Maristes, le Collège Ste-Anne et les écoles primaires de Ste Anne, St Jean-Baptiste, Ste Bernadette, St Georges, Ste Marie-Madeleine, Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, St Mathieu, Jeanne d’Arc Mermoz, l’école Protestante d’Endoume, l’école Endoume Bensa, l’école Notre Dame de la Paix, Ste Marguerite. 2 200 élèves au total. Cette année, les établissements scolaires ont choisi le projet pour lequel ils ont couru (Brésil, Burkina, Roumanie ou France).

Gains de cette opération : 53 734 €

Le 12 avril : Course de la Solidarité, avec l’école de Provence, dans l’établissement scolaire pour le projet Brésil.

Gains de cette opération : (non communiqués à ce jour)

Le 14 avril: 8ème Soirée du Rire : à l’Espace Julien à Marseille. Spectacle d’humoristes marseillais composé de Kamel – Marco Paolo – Chrystelle Canals – Laurent Febvray – Maliko Bonito.

Gains de cette opération: 2 495 €

Courant avril : Sollicité par la Compagnie Air France via la Fondation Air France, l’association a confectionné 27 350 carnets aux couleurs de l’Afrique, dans le cadre de l’opération « Gift for Care », cadeaux distribués aux passagers Air France par le personnel de bord durant les vols longs courriers.

Gains de cette opération : 54 140 €

  • Mai 2018 :

Le 7 mai : Courir pour nourrir, course solidaire organisée par le collège et lycée Sainte-Marie à Aubagne pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.

Gains de cette opération: 6 368 €.

Courant mai : Vente d’artisanat et divers objets pour la fête des mères au collège Ste-Marie à Aubagne (13) et à l’ensemble scolaire St-Laurent la Paix Notre-Dame à Lagny-sur-Marne (77)

Le 25 mai : Célébration des 20 ans de Graines de Joie au Palais du Pharo à Marseille.

  • Juin 2018 :

Le 7 juin : Soirée caritative organisée au Cercle des Nageurs de Marseille, en collaboration avec le Rotary-Club Rive Neuve. Soirée annulée suite à des intempéries.

Gains de cette opération: 1 435 € (somme correspondant au total des personnes ayant acheté leur droit d’entrée en ligne et qui n’ont pas souhaité un remboursement).

Le 7 juin : Tirage au sort de la tombola de l’association en présence d’un huissier.

Gains de cette opération: 9 680 €. 5 406 billets ont été vendus.

Courant juin : Sollicité par la Compagnie Hop via la Fondation Air France, l’association a confectionné 1 000 Tote-bags aux couleurs de l’Afrique, dans le cadre d’un colloque destiné au personnel de bord de la compagnie aérienne.

Gains de cette opération : 2 521 €

  • Septembre 2018 :

Le 7 septembre : Soirée « Tourmag », le plus grand rassemblement des professionnels du tourisme à Paris, avec un appel aux dons pour Graines de Joie.

Gains de cette opération : 744 €.

Le 29 septembre  »Roulons pour Graines de Joie » : organisation d’une course de Karting au profit de l’association au Brignoles Karting-Loisirs.

Gains de cette opération : 2 228 €.

  • Novembre 2018 :

Courant novembre: Opération « bol de frites », repas Solidaire au Collège St-Bruno à Marseille, dans l’objectif de financer, en partie l’achat de vivres pour la cantine de l’école primaire et du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina.

Gains de cette opération : 1 375 €

  • Décembre 2018 :

Le 6 décembre : Course solidaire organisée par l’Ensemble scolaire Lacordaire (Marseille), afin de récolter des fonds pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège et du lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.

Gains de cette opération : 10 341 €.

Le 7 décembre : « Chrismas Party », soirée caritative organisée par le Rotary-Club Monté Cristo Marseille avec une vente de cartes de vœux tout le mois de décembre.

Gains de cette opération : 2 053 €.

Ventes aux différents marchés de Noël :

– Dans les établissements scolaires : St-Joseph les Maristes, Lacordaire, Provence, St-Mathieu, Ste-Anne à Marseille, Ste Marie à Aubagne (13) et St-Laurent La Paix-Notre-Dame à Lagny-sur-Marne (77).

– Dans les entreprises : Ortec, Air France Aéroport Marseille-Provence ainsi qu’au siège de la Fondation Air France à Paris.

– A la Ville de Lagny-sur-Marne, Guermantes et Quincy-Voisins (77)

Les marchés de Noël ont rapporté la somme de 23 189.

RAPPORT MORAL 2018 DU PRÉSIDENT

Chaque année l’Assemblée Générale est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée, de saluer les succès, d’analyser les échecs, et de tirer les enseignements utiles afin de se projeter dans l’avenir. C’est aussi l’occasion de présenter les perspectives et de proposer les projets. Ce rendez-vous annuel demeure pour tous, un moment intéressant qui permet à chacun, de se rendre compte du travail effectué auprès des enfants et de leur famille que nous aidons régulièrement.

L’année 2018 a été une année vraiment particulière. En effet, les résultats se sont révélés au-dessus de nos objectifs tant en termes réalisation de projets que de parrainages, ce qui a eu pour conséquence d’améliorer notre soutien aux enfants, ce dont nous nous réjouissons. En plus des activités pérennes telles que la gestion des parrainages ou l’achat de vivres pour les cantines du groupe scolaire de Guigmtenga au Burkina, nous présentions à la dernière assemblée un ou plusieurs projets dans chaque pays où nous intervenons et ils ont fort heureusement tous été financés.

Quant au soutien scolaire à Marseille, il s’est développé puisque les effectifs enfants et enseignants ont été multipliés par 2. En parallèle, afin de récolter des fonds, plusieurs manifestations ont été organisées et ont rassemblé les adhérents, le public et surtout un grand nombre d’enfants et adolescents issus d’établissements scolaires de notre région et de la région parisienne. Enfin 9 missions, qui ont rassemblé au total 47 bénévoles, ont permis de suivre les résultats scolaires des enfants parrainés et de constater l’évolution de chaque projet dans les pays où nous intervenons. D’ailleurs, celles et ceux d’entre vous qui ont vu nos actions sur le terrain et rencontré les bénéficiaires auront été frappés par la qualité du travail et par la bonne réputation en termes de gestion des projets de l’association. Les contextes sont partout différents, mais s’il y a bien un point similaire, du Burkina Faso au Brésil ou de la Roumanie à Marseille, c’est l’incroyable volonté d’assurer un développement durable aux enfants avec le soutien efficace d’équipes locales, qui donnent de leur temps sans compter, afin d’aider, les plus démunis. Enfin, 2018 a également été ponctuée par plusieurs évènements qui ont marqué le vingtième anniversaire de notre association avec en point d’orgue, une soirée festive qui a rassemblé adhérents, partenaires, élus locaux et représentants des trois pays où nous intervenons, au Palais du Pharo de Marseille, lieu emblématique de la cité Phocéenne !

Les perspectives 2019 s’annoncent quant à elles plus dans la continuité mais ne seront pas moins chargées. Dans notre échéancier se profilent ; l’inauguration de la rénovation du centre social de la favela de Manguerinha à Rio ainsi que le financement d’autres projets au Brésil. En Roumanie une aide au fonctionnement du centre social Maria Ward à Radauti mais également à Bucarest, ainsi que l’aide habituelle destinée au groupe scolaire de Guigmtenga au Burkina. Sans oublier la pérennisation du soutien scolaire dont l’efficacité du dispositif commence a être réputée à Marseille. En parallèle, quatre courses de la Solidarité et bien d’autres actions seront organisées. Enfin, notre objectif est de développer davantage les programmes de parrainage, afin de donner « un coup de pouce » à beaucoup plus d’enfants et de maintenir notre présence en Roumanie, au Burkina et au Brésil, en effectuant un maximum de missions afin d’être en contact direct avec les enfants et les responsables des structures que nous aidons au quotidien.

Alors oui, une fois de plus, ce bilan très positif nous encourage à poursuivre ce chemin de partage. Je tiens d’ailleurs à adresser mes remerciements chaleureux aux membres du Conseil d’Administration ainsi qu’aux bénévoles, toujours disposés à nous prêter main forte, notamment à Agnes Massimelli, qui assure la coordination du soutien scolaire. Merci également à Patricia Jany, notre salariée qui coordonne avec sérieux toutes les actions de l’association, à tous les marraines et parrains, aux généreux donateurs, ainsi qu’à nos partenaires financiers particuliers ou institutions qui nous ont soutenus en 2018. Enfin, un immense merci au parrain de l’association, Frédérick Bousquet, qui s’investit toujours autant malgré son emploi du temps très chargé.

Pour 2019, souhaitons la réussite des réalisations en cours et surtout les sourires et les progrès des enfants que nous épaulons ! La vocation de Graines de Joie est plus que jamais, en cette période de crises humaines économiques et politiques, de donner aux enfants bien-être matériel et accès aux études ou à une formation professionnelle! Poursuivons donc ce chemin et mettons en exergue les valeurs de liberté, de respect et de solidarité qui nous sont si chères et ensemble avançons !

Le Président

Laurent Fabri

NEWSLETTER DE JANVIER 2019

Dans ce numéro: la campagne d’adhésion 2019, la prochaine Assemblée Générale, la subvention d’Arkema, l’avancement des travaux du centre sociale « Terra dos Homens » à Rio et tout savoir sur votre reçu fiscal 2018.

Pour consulter la newsletter de janvier CLIQUEZ ICI

CAMPAGNE D’ADHÉSION 2019

LES VŒUX 2019

Laurent Fabri, Président et Frédérick Bousquet, parrain de l’association ainsi que les enfants et toute l’équipe de Graines de Joie, vous souhaitent une bonne et heureuse année 2019 !

NEWSLETTER DE DECEMBRE 2018

Dans ce numéro: les marchés de Noël, le « Joyeux Noël » des enfants, la course solidaire de l’école Lacordaire (Marseille), les fêtes de Noël des scouts de Bucarest (Roumanie) et du soutien scolaire à Marseille.

Pour consulter la newsletter de décembre CLIQUEZ ICI

NEWSLETTER DE NOVEMBRE 2018

Dans ce numéro: la mission au Burkina Faso d’octobre, le bilan de la 13ème Opération « Kit Cartable », le témoignage de la famille Beaufreton qui parraine un enfant au Burkina et tout savoir sur les Marchés de Noël de l’association.

Pour consulter la newsletter de novembre CLIQUEZ ICI

MARCHÉ DE NOËL 2018

Cette année, encore, nous vous proposons des cadeaux solidaires pour les fêtes de fin d’année.

Graines de Joie organise un marché de Noël dans ses locaux, au 24, rue Sibié 13001 Marseille,

le samedi 8 et dimanche 9 décembre de 10h00 à 18h00.
Si vous êtes de Marseille et alentours: VENEZ NOMBREUX!!

Cliquez ICI pour le plan d’accès.

TÉMOIGNAGE BURKINA

Après avoir adopté Margot, il y a environ 8 ans, à l’orphelinat Home Kisito à Ouagadougou, où intervenait Graines de Joie, la famille Beaufreton, originaire de Vendée, a souhaité parrainer un enfant. En vacances, au Burkina Faso, ils ont eu l’occasion de rencontrer Carole, leur filleule. Voici leurs impressions:

« C’est lors de notre voyage en famille au Burkina que nous avons eu la chance de rencontrer notre petite Carole, bientôt 8 ans que nous parrainons grâce à l’association Graines de Joie. Cette rencontre restera un des plus grands moments de notre voyage. Quelle émotion d’être accueillis par sa famille aussi impressionnée que nous, de rencontrer cette jolie petite fille toute timide, de pouvoir lui offrir nos cadeaux et de pouvoir la serrer dans nos bras…Quel bonheur de pouvoir soutenir cette famille qui nous a reçu chez elle, en toute simplicité mais avec beaucoup de générosité malgré tout… Nous avons alors pleinement mesuré l’importance du travail de l’association Graines de Joie sur place et l’impact de notre soutien financier régulier auprès de Carole qui nous l’espérons de tout cœur, continuera à bien grandir! Par cette rencontre, le lien entre Carole et nous s’est renforcé et a pris tout son sens…Merci à Graines de Joie de nous avoir permis de vivre ce moment magique »!

La famille Beaufreton