NEWSLETTER DE MARS 2020

Dans ce numéro : L’impact du Covid-19 pour l’association, élargissement des interventions de Graines de Joie en Inde et le séjour hivernal du groupe de scouts de Bucarest.

Pour consulter la newsletter de février CLIQUEZ ICI

NEWSLETTER DE FÉVRIER 2020

Dans ce numéro : La campagne d’adhésion 2020, tout sur l’Assemblée Générale ordinaire de 8 février dernier; bilan 2019 et perspectives pour 2020.

Pour consulter la newsletter de février CLIQUEZ ICI

MISSION EN INDE DU 19 AU 28 JANVIER 2020

Sollicités depuis plus de 3 ans par les Frères Capucins de Tiruchirappalli (Tamil Nadu), au sud de l’Inde, en juin 2019 Graines de Joie leur a dans un 1er temps apporté une aide financière. En janvier 2020, une première mission de reconnaissance de 7 bénévoles, a été organisée, avec comme objectif principal de rencontrer les responsables des structures sociales afin qu’ils nous présentent leurs différents projets et surtout, les enfants bénéficiaires de ces actions.

L’ensemble des projets présentés sont gérés par 2 structures :

Les Frères Capucins projets sociaux polyvalents :

  • Theresia Children House : Il s’agit d’une maison d’accueil de jeunes filles très pauvres, orphelines pour certaines, âgées de 11 à 18 ans, toutes issues de la caste des « intouchables ». Elles résident dans cette maison du lundi au vendredi afin de soulager les familles qui n’ont pas les moyens de financer leur scolarisation.

  • Centre Social Udhayam : Ce centre social est situé en plein centre de Tiruchirappalli (Trichy). Il est ouvert aux enfants, adolescents et jeunes adultes, sans distinction de genre et de religion, qui propose pour une somme modique ;

    • Des cours d’informatique, d’anglais, de couture.

    • Des ateliers de musique et danse.

    • Un soutien scolaire.

    • Une préparation au permis de conduire.

  • Foyer Saint-Joseph : Il propose un soutien scolaire à bon nombre d’enfants extrêmement pauvres, dont une quinzaine qui ont été victimes d’un cyclone qui les a plongés dans la précarité.

  • Centre d’Animation Thalir : Ce centre d’animation est situé en zone rurale à 160 km de Trichy. En plus de plusieurs activités il propose un soutien scolaire destiné à plus de 150 enfants issus de 8 à 10 villages, sur 4 lieux différents, à raison de 2 heures, 4 fois par semaine.

Les Frères Maristes de Mangamanuthu :

Les Frères Maristes gèrent un établissement scolaire centenaire. Ils ont repris la gestion du « St-Marcellin High School » en 1999 (collège et lycée). Il est situé dans la zone rurale de Mangamanuthu, district de Dindigul, Tamilnadu. 400 filles et garçons y étudient, ils sont presque tous issus de familles pauvres de la caste des « intouchables ». En parallèle, ils gèrent également plusieurs programmes sociaux-éducatifs auprès d’enfants et adolescents extrêmement pauvres qui habitent en zone rurale, notamment un soutien scolaire, dans 15 villages, destinés à 360 enfants.

En Inde, la pauvreté a été identifiée comme la principale cause d’analphabétisme. Dans la plupart des villages, il n’y a pas d’école et les parents ne sont pas en mesure d’envoyer leurs enfants dans des écoles éloignées. C’est pourquoi, les frères Capucins et les frères Maristes ont mis en place des structures sociales reconnues et plusieurs projets visant à épauler les enfants en situation de pauvreté, citadins ou issus de zones rurales et de toutes religions confondues, dont le but principal est de leur proposer une éducation digne de ce nom. Le sérieux de ces associations et des structures sociales nous engage d’autant plus à les soutenir. Aussi, lors de l’Assemblée Générale Ordinaire de Graines de Joie, l’élargissement des interventions de l’association en Inde, a été voté.

BILAN 2019 DU SOUTIEN SCOLAIRE

L’année 2019 couvre 2 portions d’années scolaires. Le présent compte rendu porte sur la première période de 2019/2020 (septembre à décembre 2019).

4ème rentrée pour l’aide aux devoirs. Comme précédemment, le mois de septembre a été dédié aux inscriptions avec la rencontre de toutes les familles désireuses de poursuivre et avec quelques nouvelles familles fréquentant les 4 écoles partenaires (Chabanon, St Savournin, St Théodore et Perrin Ste Trinité). A ce jour, encore, quelques places étant disponibles, des élèves nous sont adressés.

Les effectifs :

  • 23 filles et 17 garçons.

  • 3 collégiens (dont 1 ancien CM qui a demandé à ses parents de réintégrer le groupe après avoir rencontré quelques difficultés au cours de son 1er trimestre au collège ) 11 CM, 21 CE et 5 CP.

  • 3 collèges différents : 5 Perrin Ste trinité, 11 St Théodore, 16 St Savournin.

  • 2 Chabanon, 3 adressés par une orthophoniste partenaire (elle a reçu plusieurs élèves sur des listes d’attente dans leur secteur).

  • 14 nouveaux.

La fréquentation : 82% de présence et peu d’absences non justifiées

Le recrutement : Il se fait toujours avec l’aide des directeurs et chefs d’établissement mais également par le bouche à oreille. 2 assistantes sociales ont dirigé des enfants vers nous. Une orthophoniste nous a adressé une famille. L’école Chabanon a invité les associations intervenant auprès des familles de leurs élève dont GdJ. Ainsi, les enseignants peuvent et souhaitent maintenant nous interpeller directement. Notre travail semble être de plus en plus connu et reconnu.

Les intervenants : 5 enseignants rémunérés, 2 étudiantes rémunérées, 5 bénévoles et quelques lycéens bénévoles de Provence et St Joseph les Maristes.

Le fonctionnement et les projets : La priorité est toujours donnée au travail scolaire demandé par les enseignants. Lors de chaque séance les CP et les CE profitent d’une lecture offerte (parfois un livre apporté par un enfant). Les CE travaillent sur des productions d’écrits de contes détournés (découverte des contes traditionnels et enrichissement de la langue). Les CP renforcent la lecture à l’aide de jeux pédagogiques. Les plus grands réservent à chaque séance un temps d’approfondissement en groupe portant sur l’étude de la conjugaison qui s’est avérée défaillante cette année. Les collégiens bénéficient de l’aide de 3 enseignants du second degré (professeurs de Français, de mathématiques et de technologie diplômée en anglais). Chaque groupe a son enseignante référente. Les notes prises lors des rendez-vous d’inscriptions et l’utilisation d’un cahier réservé au temps du mercredi facilitent le suivi des élèves. L’utilisation des tablettes est canalisée, celles-ci servent en priorité pour les recherches. L’accès au wifi permet aux 6èmes d’accéder à leur agenda en ligne.

La convivialité : Le traditionnel temps festif précédant les vacances trimestrielles était très attendu, à Noël, par les anciens. Goûter et pochette-cadeau pour chaque enfant. De l’émotion pour certains et des remerciements.

Agnes Massimelli

pour l’équipe d’aide aux devoirs

BILAN DES ACTIVITÉS 2019

2019 a été une année active, des projets importants ont été réalisés. Les parrainages en Roumanie au Burkina et au Brésil se sont bien développés.

CENTRE SOCIAL MARIA WARD A RADAUTI :

3 missions effectuées: en février en Juillet et en octobre.

Total des colis acheminés durant la mission: 220kg.

Nous avons régulièrement des nouvelles des enfants par l’intermédiaire de Sœur Félicitas et des comptes rendus trimestriels qui sont adressés aux marraines et parrains.

Parrainages:

Actuellement 49 enfants sont parrainés dont 30 de façon collective. Pour l’année 2019, « Graines de Joie » a versé la somme globale de 10 500 afin que tous les enfants, sans exception, puissent bénéficier de l’aide nécessaire.

RÉALISATIONS :

  • Continuité des parrainages des enfants du centre.
  • Participation d’élèves et enseignants du lycée Lacordaire de Marseille, à la colonie de vacances du centre en juillet. Participation au financement par l’association à hauteur de 2 000 €.

  • Aide ponctuelle aux familles :

    • Famille Rusu : 2 000€

    • Anamaria Hultuleac, achat de médicaments : 160€

  • Achat d’un véhicule 9 places pour le centre à hauteur de 5 533€

GROUPE CERCETASTI FRANCISCANI A BUCAREST :

  • Financement pour l’année, des activités d’un groupe de 80 enfants et adolescents, de 5 à 17 ans issus d’un milieu très défavorisé de Bucarest ayant, pour certains, un léger handicap. Ils se retrouvent régulièrement dans les locaux des Frères Franciscains pour y trouver réconfort et amitiés en pratiquant multiples activités et notamment, plusieurs sorties dans l’année ainsi que 2 camps d’été d’une semaine en juin pour les 6-10 ans et en juillet pour les 11-18 ans.

Coût de cette opération: 3 500

  • Financement de la Fête de Noël: 1 000€

 

2 missions effectuées : en juillet et octobre.

Total des colis acheminés durant les missions : 400kg.

La Société ORTEC a mis gratuitement à disposition de l’association un espace dans les conteneurs que la société expédie par cargo, nous permettant ainsi d’acheminer des vêtements et du matériel. Cette année, 1 conteneur a été acheminé au Burkina en juin avec au total 350Kg. Les Frères Capucins avec Graines de Joie Burkina ont assuré la réception, le stockage et la répartition des colis.

AUX VILLAGES DE GUIGEMTEMGA ET MOUGNISSIN :

L’École primaire :

Les 6 classes fonctionnent avec un effectif très important : 669 enfants au total (moyenne de 99 par classe) et 9 enseignants.

Les opérations « bol de riz », les dons de particuliers, de l’ambassadeur des actions de GdJ au Burkina (le footballeur Charles Kaboré) et les courses solidaires dans plusieurs établissements scolaires ont permis d’acheter des vivres pour assurer les repas toute l’année scolaire. L’achat de vivres a légèrement diminué grâce aux diverses dotations de l’état. De plus, l’année scolaire a été émaillée de grèves à répétitions.

Pour cette rentrée des classes, l’opération « Kits cartables » 2019 a permis d’acheter sur place des fournitures scolaires pour chaque élève.

L’école primaire étant devenue un établissement d’application, elle reçoit régulièrement des enseignants en formation.

Le Collège & Lycée :

  • Effectif : 694 élèves. Toujours très important avec deux classes par niveau de la 6ème à la Terminale. Chaque élève a reçu son « kit cartable ».

  • Effectif de l’équipe pédagogique : 25 personnes comprenant professeurs (titulaires, stagiaires et vacataires), personnel administratif et technique.

  • Rencontre avec les Bacheliers du lycée de Guigmtenga : En juillet, remise de cadeaux autour d’un repas pour fêter leur Baccalauréat.

Le dispensaire :

Il fonctionne à plein régime pour veiller sur la santé de la population.

RÉALISATIONS :

  • Achat de kits-cartables, réassortiment en fournitures scolaires diverses, matériel éducatif pour la rentrée 2019/2020.
  • Participation au fonctionnement des cantines scolaires par l’achat de marchandises.

FRÈRES CAPUCINS PROJETS SOCIAUX (FCPS) :

L’association collabore avec les Frères Capucins depuis 2008, dans le cadre de leur structure « Frères CAPUCINS PROJETS SOCIAUX » (FCPS) qui œuvre dans des actions humanitaires pour les familles pauvres du quartier de Karpala.

Bibliothèque Saint-Bonaventure : Depuis son ouverture, plus d’une centaine d’étudiants se sont déjà inscrits. Les ouvrages arrivent au fur et à mesure et les activités se mettent en place. Le documentaliste diplômé, Achille Tiendrebeogo en assure le bon fonctionnement.

Parrainages :

Actuellement 150 enfants du quartier sont parrainés, 134 par Graines de Joie France et 16 par son antenne italienne, Chicchi di Gioia, à Rome.

Les enfants parrainés se retrouvent régulièrement tout au long de l’année, pour rédiger les courriers de correspondance aux parrains et marraines, pour les cours de soutien scolaire ou pour la Fête de Noël.

RÉALISATIONS :

Parrainages d’enfants du quartier, en collaboration avec l’Association italienne « Chicchi di Gioia ».

Visites à Domicile : effectuées par Patricia Jany, la coordonnatrice de l’association en France accompagnée de Nicolas Eyraud, membre du Conseil d’Administration et de Bernadette Sebego de Graines de Joie Burkina. Les 150 enfants parrainés en France et en Italie, se sont déplacés avec leurs parents et ont répondu à un questionnaire qui nous a permis d’évaluer l’année scolaire, la situation familiale ainsi que l’état de santé de chaque enfant. Pour les enfants nouvellement parrainés, Graines de Joie leur a rendu visite chez eux afin de prendre réellement conscience de la situation familiale de chaque enfant. Tous les parrains et marraines ont reçu, une fiche-bilan de l’enfant qu’ils soutiennent ainsi qu’une vidéo.

Activités éducatives, proposées en juillet, à tous les enfants parrainés. Durant 2 semaines, les enfants se sont répartis sur les différents ateliers : décoration de la carte de noël 2019, réalisation d’un cadeau de Noël pour leur marraine ou parrain, activités coloriages, puzzle, lecture mais également des jeux collectifs en intérieur et à l’extérieur clôturés chaque jour par une séance de chants et de danses qui ont fait l’objet d’un spectacle final présenté aux parents avec un goûter copieux pour chaque enfant.

Soutien scolaire destiné aux enfants parrainés qui ont de faibles résultats (élèves du primaire et du collège). Depuis 2 ans des cours d’alphabétisation ont été mis en place au mois d’août.

DIVERS:

Parrainages:

Actuellement 9 jeunes sont parrainés. Il s’agit d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes (étudiants à l’université ou en formation professionnelle), signalés par notre représentation au Burkina.

RÉALISATIONS:

  • Prise en charge du salaire de la secrétaire comptable pour la représentation de Graines de Joie au Burkina.

  • Complément financier au salaire du documentaliste de la bibliothèque Saint-Bonaventure.

  • Aide financière aux jeunes adultes parrainés, en stage non rémunéré ou universitaires, pour couvrir des frais supplémentaires (logement, frais d’études).

2 missions effectuées : en mai et en juillet.

Total des colis acheminés durant les missions : 552kg.

FAVELA DE PAVAO-PAVAOZINHO, Rio de Janeiro :

Les Sœurs Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive coordonnent nos actions et sont un lien entre l’association et la population de la favela. Ainsi, vêtements, fournitures scolaires et jouets sont régulièrement acheminés par des navigants Air France.

RÉALISATIONS :

  • Financement d’une colonie de vacances en bord de mer pour 50 enfants qui fréquentent le centre social.

Coût de cette opération: 1 600

  • Financement de la fête de Noël pour 600 enfants.

Coût de cette opération: 453

  • Acheminement de vêtements, peluches et jouets pour les bénéficiaires du centre social.

FAVELAS D’ARVORE SECA & VILA CABUÇU, Rio de Janeiro :

Situées dans le nord de Rio, ces 2 favelas font partie d’un regroupement de communautés appelé « Complexo de Lins de Vasconcelo » qui totalise 20 500 habitants et dont la population de 0 à 4 ans représente 5 à 6 %. Environ 1200 enfants ont l’âge pour intégrer les crèches. L’association « Sal da Terra » a créé en 1987 deux crèches qui accueillent une centaine d’enfants, souvent issus de familles monoparentales. Graines de Joie a mis en place un système de parrainage pour aider à financer le fonctionnement des crèches. Malheureusement, Chameguinho et Ternurinha ne peuvent accueillir qu’une centaine d’enfants.

RÉALISATIONS :

  • Renouvellement de l’aide à l’association « Sal da Terra » qui gère les 2 crèches de la favela, par le biais de parrainage des enfants, en collaboration avec l’antenne italienne de Graines de Joie, « Chicchi di Gioia ».

  • Financement de travaux de rénovation de la toiture de la crèche Chamenguinho.

Coût de cette opération: 2 856

Parrainages :

Actuellement 77 enfants sont parrainés, 72 par « Graines de Joie » et 5 par « Chicchi di Gioia ». L’association a versé la somme globale de 20 000 €. Cette aide financière a été possible majoritairement grâce aux parrainages et complétée par des fonds propres de l’association.

QUARTIER DE CAMPO GRANDE, Rio de Janeiro :

Ce quartier très populaire est situé dans la zone Ouest de la ville de Rio à environ 40 kilomètres du centre ville. La paroisse Santa Rita gère les œuvres sociales et notamment deux crèches, la crèche Santa Rita et la crèche Sagrada Familia ainsi qu’un centre de formation pour adolescents.

RÉALISATIONS :

  • Financement de l’agrandissement de la crèche Santa Rita (construction d’un étage), en collaboration avec les Fondations Saint-Gobain et Air France (projet financé sur 2 années).

Coût de cette opération: 82 540

  • Participation de 13 élèves et 3 enseignants du collège/lycée St-Joseph les Maristes de Marseille à un séjour humanitaire et culturel avec un groupe d’adolescents du quartier de Campo Grande en août.

  • Financement des activités et visites des adolescents du quartier de Campo Grande dans le cadre du séjour des élèves du collège/lycée St-Joseph les Maristes.

Coût de cette opération: 1 800

FAVELA DE MANGUEIRINHA, Rio de Janeiro :

Mangueirinha est une favela d´environ 10.000 habitants. La favela concentre un indice élevé de grossesses à l’adolescence. Selon les informations du bureau local de la santé, environ 40% des femmes enceintes qui fréquentent l´Unité de Santé locale sont des adolescentes et des jeunes de moins de 24 ans. L’association « Terra dos Homens » intervient dans cette favela au sein d’un centre social pour, entre autres, le projet « Grupo de Gestantes » qui consiste à proposer aux futures mamans un atelier, 2 fois par semaine, afin d’appréhender les soins à donner à leur enfant.

RÉALISATIONS :

  • Aide à l’association « Terra dos Homens » pour le projet « Grupo de Gestantes » ; financement d’activités ludiques et éducatives destinées aux enfants dont les mères enceintes participent à une formation professionnelle (cuisine et pâtisserie) dans les locaux de l’association.

Coût de cette opération : 5 000 €.

  • Inauguration du centre social qui a été entièrement rénové, projet financé en collaboration avec la Fondation d’Entreprise Saint-Gobain.

Complément financier pour la finalisation du projet à hauteur de : 14 233 €.

FAVELA DE ROCINHA, Rio de Janeiro :

La favela de Rocinha couvre une superficie de 95 hectares lui donnant le titre de la plus grande favela en Amérique latine. Elle possède quelques zones de loisirs comme l’espace « Quadra Street 1 » qui par des projets sociaux vise à retirer les enfants des rues par le sport, la culture et les loisirs. Actuellement le projet « Vaincre par le sport » propose à 500 enfants et jeunes de 4 à 18 ans plusieurs disciplines telles que le foot en salle, la capoeira, la boxe, le jiu-jitsu et le muay thai.

RÉALISATIONS :

  • Financement d’un atelier Capoeira (matériel et intervenants), dans le cadre du projet « Vaincre par le Sport ».

Coût de cette opération : 6 000 €.

Sollicité par les frères Capucins de Tiruchirappalli, dans le sud de l’Inde, l’association a apporté une aide à 2 structures sociales en grande difficulté financière :

  • Aide financière pour la scolarisation de 25 jeunes filles qui ont entre 11 et 18 ans et qui fréquente la « Theresia Children House ». Maison d’accueil de filles très pauvres, issues de la caste des « intouchables », qui résident dans cette maison du lundi au vendredi afin d’alléger les parents qui n’ont pas les moyens de financer la scolarisation de leurs enfants.

  • Aide financière au fonctionnement d’un soutien scolaire à une quinzaine d’enfants très pauvres, victimes d’un cyclone qui les a plongé dans la précarité.

Coût de cette opération : 6 100 €.

  • Aide financière à l’association SAPE RIO (Brésil), qui intervient dans un hôpital auprès des enfants atteint du VIH.

Coût de cette opération : 5 000 €.

  • Achats de vivres destinés aux enfants de réfugiés hébergés à Marseille (Quartier St-Just) en collaboration avec l’école primaire Jeanne-d’Arc.

Coût de cette opération : 652 €.

ACTIONS EN FRANCE (Marseille):

Soutien scolaire à Marseille :

Depuis octobre 2016, l’association a mis en place un soutien scolaire destiné aux élèves marseillais en difficulté issus des l’écoles primaires publiques Saint-Savournin, Chabanon et privées Saint-Théodore, Perrin Ste-Trinité (1er arrondissement). Cette aide aux devoirs est dispensée à environ 40 enfants du primaire et de 6ème, par 7 enseignants rémunérés et 2 bénévoles, secondés par des étudiants, du lycée St-Joseph-les-Maristes et de l’école de Provence de Marseille, tous les mercredis de 13h30 à 15h30 à la Cité des Associations (Marseille). Cette action est coordonnée bénévolement par Agnès Massimelli, depuis octobre 2016.

Coût annuel de cette opération (sur l’année civile 2019): 35 246€

POUR LIRE LE BILAN COMPLET DU SOUTIEN SCOLAIRE CLIQUEZ ICI

MANIFESTATIONS:

Afin de sensibiliser le public à nos actions caritatives, et récolter des fonds pour les financer, nous avons organisé différentes actions et manifestations.

  • Mars 2019 :

Le 12 mars : « Better Together », journée solidaire initiée par La Compagnie Air France avec La Fondation Air France. Graines de Joie a accueilli dans ses locaux, une dizaine d’agents Air France pour nous prêter main forte. Toute la journée, ils ont préparé l’envoi des 4 074 reçus fiscaux de l’année 2018 et confectionné les colis de la mission de l’association au Brésil.

Courant mars : Comme chaque année, dans le but de sensibiliser les jeunes à la cause humanitaire, la grande série des conférences a eu lieu dans prés d’une quinzaine d’établissements scolaires (primaire, collège et lycée) de Marseille, sa région et en région parisienne. Suite à ces interventions, plusieurs opérations caritatives (bol de riz, course de la solidarité etc…) ont été programmées entre mi-mars et mi-avril.

  • Avril 2019:

Le 18 avril: Course de la Solidarité avec l’ensemble scolaire Saint-Laurent La Paix Notre-Dame à Lagny-sur-Marne (77).

Gains de cette opération: 33 704 €.

Le 19 avril : Opérations « bol de riz » mis en place dans 15 établissements scolaires de Marseille, Nîmes, Luynes, Aubagne et Tarascon, afin de financer l’achat de vivres des cantines du primaire et du collège-lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.

Gains de cette opération: 12 953€

Le 28 avril : Grande chasse aux œufs au Parc Bagatelle (Marseille), organisé par le Rotary Club Marseille Monte Cristo pour financer le projet de Capoeira destiné aux enfants de la favela de Rocinha à Rio.

Gains de cette opération: 2 398€.

Le 30 avril : Remise du « passeport bénévole » (édité par France Bénévolat) lors d’une cérémonie à l’Hôtel de Ville de Marseille, aux lycéens de St-Joseph les Maristes et de l’école de Provence, qui participent au soutien scolaire les remercier pour leur engagement dans le monde associatif.

Courant avril :

  • Sollicité par la Compagnie Air France via la Fondation Air France, l’association a confectionné 15 000 carnets, dans le cadre de l’opération « Gift for Care », cadeaux distribués aux passagers Air France par le personnel de bord durant les vols longs courriers.

Gains de cette opération : 29 014 €

  • Durant les vacances de Pâques l’association a proposé aux enfants bénéficiaires du soutien scolaire, une séance de modelage-argile d’une demi-journée.

  • Organisation de la tombola de printemps. Tirage juin 2019.

  • Mai 2019 :

Le 6 mai : Courir pour nourrir, course solidaire organisée par le collège et lycée Sainte-Marie à Aubagne pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.

Gains de cette opération: 5 637 €.

Courant mai : Vente d’artisanat et divers objets pour la fête des mères ;

    • Au collège Ste-Marie à Aubagne (13).

Gains de cette opération: 668 €.

    • Á l’Escale Air France, Aéroport Marseille-Provence.

Gains de cette opération: 1 496 €.

  • Juin 2019 :

Le 6 juin: Remise d’un chèque de 1500€ par la promotion 2018 de l’école de l’air de Salon de Provence (13), suite à une opération caritative pour l’association! L’École de l’air est une école militaire de l’enseignement supérieur français qui forme des officiers de l’Armée de l’air.

Le 14 juin : Tirage au sort de la tombola de l’association en présence d’un huissier. Gains de cette opération: 10 488 €. 5 244 billets ont été vendus.

Le 29 juin : Clôture du soutien scolaire à Marseille, par un spectacle présenté aux parents avec un goûter.

Courant juin :

  • Sollicité par la Compagnie Air France via la Fondation Air France, l’association a confectionné 1 000 Tote-bags aux couleurs de l’Afrique, dans le cadre d’un colloque destiné au personnel de bord de la compagnie aérienne.

Gains de cette opération : 2 861 €

  • Remise d’un chèque par le club humanitaire du lycée Lurçat de Martigues (13) qui a organisé plusieurs manifestations caritatives, durant l’année scolaire.

Gains de cette opération: 475€

  • Juillet-aout 2019 :

Participation de Frédérick Bousquet à une émission, sur TF1: « Je suis une célébrité, sortez-moi de là ». Durant plusieurs semaines 11 personnalités ont testé leurs limites afin de récolter des fonds en faveur de leur association. Notre parrain a relevé ce défi avec brio en arrivant deuxième.

Gains de cette émission TV: 30 000€

  • Septembre 2019 :

Le 8 septembre  »Roulons pour Graines de Joie » : organisation d’une course de Karting au profit de l’association au Brignoles Karting-Loisirs.

Gains de cette opération : 2 509 €.

  • Décembre 2019 :

Le 9 décembre : Course solidaire organisée par l’Ensemble scolaire Lacordaire (Marseille), afin de récolter des fonds pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège et du lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.

Gains de cette opération : 10 586 €.

Ventes aux différents marchés de Noël :

– Dans les établissements scolaires : Provence et Lacordaire, Collège & Lycée St-Joseph-les-Maristes, Écoles et Collèges Ste-Anne et Ste-Marie Blancarde , École Chevreul Blancarde, École St-Louis, École Ste-Thérèse d’Avila, École St-Mathieu (Marseille), Ensemble scolaire Ste-Marie (Aubagne), Ensemble scolaire St-Laurent (Lagny-sur-Marne 77), Cours Bautain (Juilly 77).

– Dans les entreprises : Ortec, Air France Aéroport Marseille-Provence ainsi qu’au siège de la Fondation Air France à Paris.

Les Œuvres Timon David et au Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône.

– A la Ville de Lagny-sur-Marne (77)

Les marchés de Noël ont rapporté la somme de 31 368.

RAPPORT MORAL 2019 DU PRÉSIDENT

Chaque année, l’Assemblée Générale est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée, de saluer les succès, d’analyser les échecs, et de tirer les enseignements utiles afin de se projeter dans l’avenir. C’est aussi l’occasion de présenter les perspectives et de proposer les projets. Ce rendez-vous annuel demeure pour tous, un moment intéressant qui permet à chacun, de se rendre compte du travail effectué auprès des enfants et de leur famille que nous aidons régulièrement.

L’année 2019 a été une année vraiment particulière. En effet, les résultats se sont révélés au-dessus de nos objectifs tant en termes de réalisation de projets que de parrainages, ce qui a eu pour conséquence d’améliorer notre soutien aux enfants, ce dont nous nous réjouissons. En plus des activités pérennes telles que la gestion des parrainages ou l’achat de vivres pour les cantines du groupe scolaire de Guigmtenga au Burkina, nous présentions à la dernière assemblée un ou plusieurs projets dans chaque pays où nous intervenons, notamment 5 projets au Brésil et ils ont fort heureusement tous été financés. Quant au soutien scolaire à Marseille, les retours positifs des établissements scolaires et des parents d’élèves sont vraiment encourageants et nous sommes d’ailleurs sollicités pour son développement. En parallèle, afin de récolter des fonds, plusieurs manifestations ont été organisées, ce qui a permis de faire connaître notre association au public. Enfin 7 missions, qui ont rassemblé au total 55 bénévoles, ont permis de suivre les résultats scolaires des enfants parrainés et de constater l’évolution de chaque projet dans les pays où nous intervenons. D’ailleurs, celles et ceux d’entre vous qui ont vu nos actions sur le terrain et rencontré les bénéficiaires auront été frappés par la qualité du travail et par la bonne réputation en termes de gestion des projets de l’association. Les contextes sont partout différents, mais s’il y a bien un point similaire, du Burkina Faso au Brésil ou de la Roumanie à Marseille, c’est l’incroyable volonté d’assurer un développement durable aux enfants avec le soutien efficace d’équipes locales, qui donnent de leur temps sans compter, afin d’aider, les plus démunis.

Les perspectives 2020 s’annoncent quant à elles bien chargées. Dans notre échéancier se profilent ; l’inauguration de l’agrandissement de la crèche Santa Rita, dans le quartier Campo Grande à Rio ainsi que le financement d’autres projets au Brésil. En Roumanie, en plus de l’aide au fonctionnement du centre social Maria Ward à Radauti, nous nous lançons dans le projet de construction d’un laboratoire de fabrication de conserves avec la Fondation Saint Gobain. Au Burkina, nous continuerons à apporter une aide au groupe scolaire de Guigmtenga. Sans oublier la pérennisation du soutien scolaire à Marseille et la création d’un nouveau soutien scolaire dans le 3ème arrondissement. En parallèle, quatre courses de la Solidarité et bien d’autres actions seront organisées. Par ailleurs, nous poursuivons et intensifions notre démarche pour développer davantage les programmes de parrainage, afin de donner « un coup de pouce » à beaucoup plus d’enfants et de maintenir notre présence dans les pays où nous intervenons, afin d’être en contact direct avec les enfants et les responsables des structures que nous aidons au quotidien. Enfin, sollicités depuis plus de 3 ans par les Frères Capucins de Tiruchirappalli (Tamil Nadu), nous envisageons d’élargir nos interventions en Inde.

Les moyens supplémentaires dégagés en 2019 ont donc permis de soutenir plus d’enfants et de développer des programmes dans les pays où l’association est implantée ou de faire face à des urgences, contribuant ainsi à ce long mais beau chemin qui transforme des enfants défavorisés en adultes autonomes et responsables. Aussi, je tiens à adresser mes remerciements chaleureux aux membres du Conseil d’Administration, notamment à Paolo Brandi, notre Trésorier, capable de gérer rigoureusement les comptes de l’association mais également d’avoir une idée par jour pour aider d’avantage d’enfants. Merci aux bénévoles, toujours disposés à nous prêter main forte, notamment à Agnes Massimelli, qui assure la coordination des soutiens scolaires. Merci également à Patricia Jany, notre salariée qui coordonne avec sérieux toutes les actions de l’association, à tous les marraines et parrains, aux généreux donateurs, ainsi qu’à nos partenaires financiers particuliers ou institutions qui nous ont soutenus en 2019. Enfin, un immense merci à Frédérick Bousquet, pour son magnifique parcours dans l’émission de télévision « Je suis une célébrité, Sortez-moi de là »! Au delà du grand champion qu’il est et de ses performances, il est également et surtout une magnifique personne ! Nous avons beaucoup de chance de l’avoir comme parrain à Graines de Joie.

Pour 2020, souhaitons la réussite des réalisations en cours et surtout les sourires et les progrès des enfants que nous épaulons ! La vocation de Graines de Joie est plus que jamais, de donner aux enfants bien-être matériel et accès aux études ou à une formation professionnelle! Nos victoires sont nombreuses mais le chemin reste long. Parcourons-le, ensemble ! !

Le Président

Laurent Fabri

NEWSLETTER DE JANVIER 2020

Dans ce numéro: la campagne d’adhésion 2020, la prochaine Assemblée Générale, l’avancement des travaux de la crèche « Santa Rita » à Rio, les conférences de sœur Felicitas à Marseille et tout savoir sur votre reçu fiscal 2019.

Pour consulter la newsletter de janvier CLIQUEZ ICI

LES VŒUX 2020

Laurent Fabri, Président et Frédérick Bousquet, parrain de l’association ainsi que les enfants et toute l’équipe de Graines de Joie, vous souhaitent une bonne et heureuse année 2020 !

NEWSLETTER DE DÉCEMBRE 2019

Dans ce numéro: les marchés de Noël, le « Joyeux Noël » des enfants, la course solidaire de l’école Lacordaire (Marseille), les fêtes de Noël du Brésil du Burkina et du soutien scolaire à Marseille.

Pour consulter la newsletter de décembre CLIQUEZ ICI