NEWSLETTER DE NOVEMBRE 2018

Dans ce numéro: la mission au Burkina Faso d’octobre, le bilan de la 13ème Opération « Kit Cartable », le témoignage de la famille Beaufreton qui parraine un enfant au Burkina et tout savoir sur les Marchés de Noël de l’association.

Pour consulter la newsletter d’octobre CLIQUEZ ICI

MARCHÉ DE NOËL 2018

Cette année, encore, nous vous proposons des cadeaux solidaires pour les fêtes de fin d’année.

Graines de Joie organise un marché de Noël dans ses locaux, au 24, rue Sibié 13001 Marseille,

le samedi 8 et dimanche 9 décembre de 10h00 à 18h00.
Si vous êtes de Marseille et alentours: VENEZ NOMBREUX!!

Cliquez ICI pour le plan d’accès.

TÉMOIGNAGE BURKINA

Après avoir adopté Margot, il y a environ 8 ans, à l’orphelinat Home Kisito à Ouagadougou, où intervenait Graines de Joie, la famille Beaufreton, originaire de Vendée, a souhaité parrainer un enfant. En vacances, au Burkina Faso, ils ont eu l’occasion de rencontrer Carole, leur filleule. Voici leurs impressions:

« C’est lors de notre voyage en famille au Burkina que nous avons eu la chance de rencontrer notre petite Carole, bientôt 8 ans que nous parrainons grâce à l’association Graines de Joie. Cette rencontre restera un des plus grands moments de notre voyage. Quelle émotion d’être accueillis par sa famille aussi impressionnée que nous, de rencontrer cette jolie petite fille toute timide, de pouvoir lui offrir nos cadeaux et de pouvoir la serrer dans nos bras…Quel bonheur de pouvoir soutenir cette famille qui nous a reçu chez elle, en toute simplicité mais avec beaucoup de générosité malgré tout… Nous avons alors pleinement mesuré l’importance du travail de l’association Graines de Joie sur place et l’impact de notre soutien financier régulier auprès de Carole qui nous l’espérons de tout cœur, continuera à bien grandir! Par cette rencontre, le lien entre Carole et nous s’est renforcé et a pris tout son sens…Merci à Graines de Joie de nous avoir permis de vivre ce moment magique »!

La famille Beaufreton

MISSION BURKINA DU 22 AU 31 OCTOBRE 2018

Objectif principal de cette mission : la rentrée scolaire de l’école primaire, le collège et le lycée de Guigmtenga! Aidés par quelques jeunes adultes parrainés, l’équipe de 8 bénévoles, a préparé environ 1 300 kits cartables et acheminé 350 kgs de colis (cartables, fournitures scolaires).

Villages de Guigmtenga & Mougnissin :

A l’école primaire :

Pour cette rentrée des classes, l’opération « Kits cartables » 2018 a permis d’acheter sur place des fournitures scolaires pour chaque élève (595 au total). Les vivres pour la cantine de l’école ont également été livrés.

Depuis cette rentrée, le CM2 a été divisé en 2, avec un enseignant supplémentaire, afin d’alléger l’effectif et mieux appréhender l’examen du Certificat d’Étude Primaire, avant l’entrée en 6ème.

Au collège-lycée :

  • Effectif: 702 élèves. Deux classes par niveau de le 6ème à la 1ere et une classe de Terminale. Chaque élève a reçu son « kit cartable ».

  • Effectif de l’équipe pédagogique: 25 professeurs et personnel technique. Le Proviseur semble avoir pris en compte nos conseils concernant la propreté de l’établissement (plastiques et papiers dans la cour) ainsi que la discipline notamment depuis l’arrivée d’un surveillant général.

  • La cantine : Les vivres pour la cantine du collège-lycée ont également été livrés pour le 1er trimestre.

  • Rencontre avec les 1ers Bacheliers du lycée de Guigmtenga : Remise de cadeaux autour d’un repas pour fêter leur Baccalauréat. Certains d’entre eux étaient au CP1, à l’ouverture de l’école primaire en 2006, par Graines de Joie, nous les avons connu à l’âge de 5 ans!

Les premiers Bacheliers du lycée de Guigmtenga

Rentrée 2018/2019 – les chiffres:

« L’opération Kit Cartable 2018-2019 » a rapporté 6 178. Elle a permis de financer en partie la rentrée de 1 297 élèves du primaire du collège-lycée de Guigmtenga.

Les achats sur place

Au dispensaire :

Visite de l’équipement sanitaire qui a permis de réaliser l’importance, selon l’infirmier-Major, de l’installation de panneaux photovoltaïques réalisée par notre partenaire Energy-Assistance France. Un accouchement avait eu lieu dans la nuit, avec enfin, l’électricité !

Frères Capucins Projets Sociaux (FCPS) :

Tous les enfants parrainés ont participé à une journée récréative durant laquelle ils ont rédigé leur correspondance destinée à leurs parrains-marraines et participé à plusieurs activités ludiques et manuelles autour d’un goûter :

  • Distribution des courriers de leurs marraines et parrains.

  • Présentation de nouveaux enfants en attente d’un parrainage.

  • Photo de Noël de chaque enfant.

  • Le soutien scolaire financé par Graines de Joie, dispensé par des universitaires, est reconduit afin de pallier aux grandes difficultés d’un certain nombre d’enfants parrainés ainsi que des cours d’alphabétisation pour les enfants du CP2 au CE2 qui ne savent toujours pas lire.

En parallèle, des visites à domicile de 14 nouveaux enfants ont été effectuées dans leur foyer avec leur famille.

Divers :

Rencontre avec tous les autres jeunes bénéficiant du programme de parrainages, notamment, Antoine C qui entre en 3ème et dernière année d’infirmier et Issaka Z qui vient d’intégrer la faculté de médecine de Saaba.

Le Burkina Faso est un pays de partage et de solidarité, Graines de Joie y est engagé et travaille au quotidien depuis plus de 15 ans. Les troubles politiques antérieurs du pays ainsi que les attentats terroristes, ont changé beaucoup de choses ! Comme en Europe, les contrôles policiers sont beaucoup plus fréquents et les fouilles systématiques à l’entrée des lieux stratégiques. L’année scolaire peut démarrer dans de bonnes conditions ; les kits cartables sont distribués et les vivres des cantines pour le 1er trimestre sont en stock. Les parrainages se développent et permettent déjà à environ 150 enfants et adolescents d’envisager un avenir plus serein. Autant de projets qui nous encouragent à poursuivre nos actions. Nous souhaitons tous que le pays retrouve sa sérénité afin d’améliorer le quotidien de la population et de permettre aux ONG de poursuivre leurs activités.

Merci aux bénévoles de cette mission

REÇU FISCAL 2018

Vos dons à Graines de Joie vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt. Son montant est égal à 66 % des sommes versées (dans la limite de 20 % du revenu).

Vous recevrez votre reçu fiscal 2018 en mars 2019.

La mise en place du prélèvement à la source en 2019 n’entraîne pas la suppression de cette réduction d’impôt pour dons.

Plus d’infos sur les dons aux associations et prélèvement à la source CLIQUEZ ICI

NEWSLETTER D’OCTOBRE 2018

Dans ce numéro: la rentrée du soutien scolaire à Marseille, la mission au Burkina de la Fondation « Energy Assistance France », début octobre, retour sur la 2ème édition de « Roulons pour Graines de Joie » et la soirée du salon Tourmag à Paris.

Pour consulter la newsletter d’octobre CLIQUEZ ICI

MISSION BRÉSIL DU LYCÉE ST-JOSEPH LES MARISTES: TÉMOIGNAGES

Du 16 juillet au 8 août, 14 élèves du lycée St-Joseph les Maristes (Marseille) accompagnés du Directeur, Norbert Joyeux et d’une enseignante ont effectué une mission à Rio, au quartier de Campo Grande

Kit Cartable 2018

OPÉRATION « KIT CARTABLE » 2018/2019
Une rentrée solidaire pour les enfants du Burkina Faso!

Pour la 13ème année consécutive Graines de Joie lance l’opération « Kit cartable ». Elle consiste à récolter des fonds, afin de doter chaque enfant du matériel pédagogique nécessaire (cartable, livres et fournitures scolaires).

CHAQUE KIT CARTABLE COUTE 8€

(Ainsi votre soutien de 8€ ne vous revient en réalité que 2,72€, après déduction)
Dans le monde, environ 80 millions d’enfants n’ont pas accès à l’école. Si comme nous, vous estimez que l’éducation est le meilleur développement personnel et de progrès social,

participez à notre action:

EN TÉLÉCHARGEANT LE BULLETIN DE SOUTIEN CLIQUEZ ICI

NOUVEAUTÉ EN RÉGLANT EN UN SEUL CLIC VIA LE PAIEMENT SÉCURISÉ DES ASSOCIATIONS

CLIQUEZ ICI

EN EFFECTUANT UN PAIEMENT SÉCURISÉ PAR PAYPAL CLIQUEZ ICI

D’avance, merci !

« Lorsque je me suis rendu au Burkina Faso pour la distribution des kits cartables, j’ai mesuré l’utilité de cette opération. Ces enfants ont besoin de nous, de notre aide et de notre amour !»

Frédérick Bousquet
LETTRE D'NFORMATION SEPTEMBRE 2017
Parrain de Graines de Joie
Médaillé Olympique de natation

 

 

 

NEWSLETTER DE JUILLET 2018

Dans ce numéro: la mission au Burkina pour les Visites à domicile des enfants parrainés, la mission en Roumanie avec les élèves du lycée Lacordaire et les deux camps d’été organisés par les scouts de Bucarest.

Pour consulter la newsletter de juillet CLIQUEZ ICI

MISSION ROUMANIE DU LYCÉE LACORDAIRE: TÉMOIGNAGES

Du 14 au 26 juillet, 10 élèves et 2 enseignants du lycée Lacordaire de Marseille ont  accompagné les enfants du centre Maria Ward de Radauti en colonie de vacances, à la  montagne. Après 12 jours de rencontre, de partage et d’amitié, ils ont tenu à nous livrer leurs impressions…

« Une expérience incroyable et surtout inoubliable! Cette semaine m’a offert une nouvelle vision du monde et perception de la vie. J’ai appris à donner de ma motivation et de mon temps pour ces enfants qui se trouvent dans des situations difficiles. J’espère avoir laissé derrière moi un souvenir qu’ils n’oublieront pas, que leur cœur a été touché autant que le mien et que j’ai représenté une lueur de bonheur dans leur vie.J’ai vécu chaque instant de manière intense, j’ai aimé et donné tout ce que je pouvais apporter. Cette mission restera à jamais gravée dans ma mémoire. »

Victoire Jeuffrain

 

 

 

« Cette mission aura été une expérience formidable. C’est le genre de voyage que l’on n’oublie pas. Les enfants et l’équipe d’encadrement ont étés merveilleux et j’espère que tout se passera bien pour eux, dans le futur. Chaque rencontre aura été exceptionnelle. Merci à vous tous pour ce que vous faites pour ces enfants. »

Nathalie Michel de Chabannes

 

 

 

 

 

 

 

« Partage, amour et joie… 3 mots qui définissent parfaitement cette mission. Les enfants du centre Maria Ward, on ne les oubliera pas! Quelle mission! C’est avec tristesse que nous les avons quitté mais nous gardons en tête leur sourire, leur enthousiasme et leur joie de vivre… Je pense que nous avons réussi à planter une « graine de joie » chez ces enfants mais aussi surprenant que cela puisse être, ils ont aussi planté une « graine de joie » dans nos cœurs à nous aussi. »

Léo Recalt

 

 

 

 

« Ce voyage humanitaire était juste époustouflant! J’ai appris énormément de choses, sur les enfants, l’organisation, sur moi même et sur la vie! Cette semaine à la montagne est passée beaucoup trop vite, mais c’était vraiment enrichissant. J’ai réussi à donner de l’amour aux enfants et ils m’en ont donné d’avantage! » A très bientôt Graines de Joie.

Léa BROUWEZ

 

« Une expérience inoubliable! Je repars en France grandie avec pleins de souvenirs en tête! Je suis très heureuse d’avoir pu vivre cette mission, d’avoir donné un peu d’amour et de réconfort à ces enfants qui m’ont aussi beaucoup apporté. Merci Graines de Joie, à très vite. »

Mathilde Fabre

 

« Quelle expérience! Pour moi, c’était un premier voyage humanitaire bien rempli et riche en découvertes. Un sourire sur un visage d’enfant, cela peut paraître anodin mais pour nous c’était une fierté quand on sait tout ce qu’ils ont traversé pour venir jusqu’ici. J’ai été énormément émue par ces petites boules d’amour et j’espère avoir réussi à leur transmettre tout ce que j’avais à leur donner. Un grand merci pour nous avoir permis de faire pousser ces grains de joie juste le temps de cette semaine magique. »

Charlotte Gaudin

 

 

 

 

 

 » 12 jours suffisent pour donner la joie et la recevoir. Ces jours au coté des enfants défavorisés ont permis, d’un point de vue personnel, un enrichissement et un apprentissage sur les enfants et sur sois même. Donner de la joie, le sourire à ces enfants n’a rien de plus satisfaisant. Je repars de Roumanie en sachant que des enfants sourient désormais. Cependant, la tristesse est aussi très présente car 12 jours suffisent pour tisser des liens forts! Merci à Graines de Joie.

Thomas Vague

Une semaine incroyable passée auprès d’enfants tout aussi incroyables. Cette mission nous a permis de prendre contact avec la réalité de certaines familles et de faire preuve d’abnégation. S’oublier afin de donner à ces petits, tout ce dont ils ont besoin (beaucoup d’amour, d’attention et d’affection) est un sentiment merveilleux. Un immense merci à Graines de Joie. »

Athéna Garrigues

 » Quelle expérience ce voyage humanitaire; une première fois, pour moi! Ce voyage, que je pourrais même qualifier de périple, pouvait ressembler à une véritable aventure. La découverte des familles des enfants du centre social, dans un premier temps, nous a donné un véritable coup de fouet. Directement plongé dans l’atmosphère, nous savions ce qui nous restait à faire durant la semaine au camp de vacances. Il nous a permis de sortir de notre cadre, de notre cocon français et de comprendre un peu mieux la vie ailleurs! D’une autre part, j’espère que ce voyage a permis aux enfants de se changer les idées durant une semaine. Merci pour tout. »

Jean-Baptiste Camoin

 » Quelle expérience! Amour, joie et bonheur ont régné sur cette mission dans sa totalité. Nous avons rencontré des enfants si peu aimés, qui vivent dans des conditions déplorables auxquelles, je pense, aucun de nous était préparé. Néanmoins ces enfants rayonnaient d’enthousiasme et d’amour à partager. Cela donne à réfléchir! Nous avons réussi à tisser des liens extrêmement forts avec les enfants, ce qui a rendu les « au revoir » difficiles. Ce séjour m’a aussi appris à travailler en équipe, en effet, nous avons dû travailler avec les bénévoles Roumaines ainsi que les membres du centre social Maria Ward. Là aussi, des liens très forts se sont tissés. Cette expérience restera gravée dans nos mémoires mais aussi et surtout, dans nos cœurs. Merci Graines de Joie! »

Aymeric de l’Aulnoit

Ce séjour en Roumanie fut l’occasion pour moi de vivre un temps hors du temps. Le sentiment qui fut le mien tout au long de ces jours fut un mélange de compassion et de joie: Il y a la pauvreté, bien sûr, mais elle n’est pas toujours une tragédie… elle peut se vivre dans l’amour d’une famille où l’on se serre les coudes et où l’on vit l’essentiel comme un don permanent. Non, ce qui m’a profondément bouleversé, ému aux larmes, c’est la misère affective que connaissent ces « minots » que nous avons rencontré, accompagné et servi. Aucun enfant ne devrait connaître ce manque-là! Mais, et là est justement l’essentiel, nous avons pu partager des moments où prédominaient la joie,l’amitié, la complicité, la tendresse et l’exigence -aussi- tellement nécessaire pour devenir un homme, une femme. Oui des graines de joie sont descendues dans le cœur de ces « minots », graines venant du Seigneur par les mains humbles, tremblantes, discrètes et respectueuses de nos jeunes.

Et ces graines ont déjà porté du fruit dans le cœur de chacun, un cœur changé, découvrant plus profondément la seule réponse à la misère… la miséricorde! Un cœur à cœur entre deux personnes qui fait naître la confiance et la véritable unité. Bref, Deo gratias! Merci à Graines de Joie! Merci à Léo, Charlotte, Mathilde, Victoire, Thomas, Jean-Baptiste, Léa, Aymeric, Nathalie à Marie-Lau! Et merci à ces « minots » parce qu’ils nous ont tant donné… et surtout le désir d’être toujours de bons serviteurs.

Dieu bénisse cette œuvre et ceux qui servent…

Frère Laurent Tarel