NEWSLETTER DE FÉVRIER 2021

Dans ce numéro: la dernière mission de l’association au Burkina et tout sur l’Assemblée Générale Ordinaire 2020 qui a eu lieu le 13 février.

Pour consulter la newsletter de février CLIQUEZ ICI

MISSION BURKINA DU 23 JANVIER AU 1er FÉVRIER

Objectif principal de cette mission: distribuer aux 1430 élèves du groupe scolaire de Guigmtenga le matériel sportif offert par l’OM Fondation, rencontrer les 165 enfants parrainés, récupérer l’artisanat commandé en novembre pour les marchés de la Fête des mères et acheminer 276 kgs de colis (vêtements, jouets et fournitures scolaires), en présence de Frédérick Bousquet, le parrain de l’association.

Les 2 équipes de football de la Terminale: les scientifiques et les littéraires

Villages de Guigmtenga & Mougnissin : Jour de fête au groupe scolaire de Guigmtenga !

Le 25 janvier, les 1430 élèves du groupe scolaire de Guigmtenga ont bénéficié du matériel sportif offert par l’OM Fondation, grâce à une action caritative qui a eu lieu en février 2020, lors du match LOSC/OM (voir encadré plus bas).

Le matin à l’école primaire : Remise officielle de la dotation au Directeur de l’établissement en présence des 746 élèves et distribution de tee-shirts Puma pour chaque élève, puis repas amélioré pour tous les élèves (riz en sauce et boite de sardines).

Les élèves de l’école primaire avec leur tee-shit Puma offert par l’OM Fondation

L’après-midi au collège-lycée : Remise officielle de la dotation au Chef d’établissement en présence des 683 élèves et organisation de 2 matchs de football dont les coups d’envois ont été donnés par Frédérick Bousquet ; 2 équipes féminines et 2 équipes masculines de terminale.

Remise du matériel sportif au collège et lycée de Guigmtenga par Frédérick Bousquet

Le matériel offert : des t-shirts PUMA de sport (pour les élèves du primaire), des maillots de foot, des ballons, du matériel sportif (coupelles, chasubles, cerceaux, filets, sifflets, chronomètres, trousses à pharmacie) et des cahiers parascolaires.

Visionnez la vidéo de l’OM Fondation (1’38) en CLIQUANT ICI

Consultez l’article du « Pays », quotidien Burkinabé, en CLIQUANT ICI

Frères Capucins Projets Sociaux (FCPS) :

Tous les enfants parrainés ont participé à une journée récréative durant laquelle ils ont assisté à un spectacle de contes africains. Ils ont tous récupéré leur photo de Noël et certains d’entre eux ont rédigé un courrier de réponse à leurs parrains-marraines, avec un goûter pour clôturer cette rencontre.

Spectacle de contes africains pour les enfants parrainés

En parallèle, des visites à domicile de 6 nouveaux enfants à parrainer ont été effectuées dans leur foyer avec leur famille. 3 d’entre eux ont déjà trouvé une marraine ou un parrain.

Visite à Domicile de Fabienne et Fabien, nouveaux accueillis dans le programme des parrainages au Burkina

Divers :

Rencontre avec tous les autres jeunes bénéficiant du programme de parrainage, notamment, Antoine, infirmier en stage, Issaka et Judicaël, en 2ème et 3ème année de Médecine, Gaston à l’école supérieure du Génie Rural ainsi que Patricia et Charlotte, l’une en formation de gestion des Hôpitaux, l’autre de Sage-Femme.

Orphelinat Sainte-Thérèse à Loumbila

Retour là où tout a commencé pour Graines de Joie au Burkina ! En effet, c’est en janvier 2001 que l’association débutait ses actions à l’orphelinat Ste-Thérèse ! C’est pourquoi, entouré d’anciens pensionnaires de l’orphelinat, que nous suivons depuis toutes ces années, Graines de Joie a fêté ses vingt ans d’interventions au Burkina de façon informelle ; Visite des lieux, rencontre avec les enfants, les sœurs gestionnaires des lieux et retrouvailles autour d’un repas à la pizzeria de l’orphelinat.

Luc, Emmanuel, Achille, Roland et Jean-Marie, anciens pensionnaires de l’orphelinat Sainte-Thérèse

Graines de Joie a également profité de cette mission pour récupérer l’artisanat commandé lors de la dernière mission. Paniers et produits cosmétiques au Karité pour nos marchés de la fête des mères dans plusieurs établissements scolaires et toujours en « click and collect » via le site internet (uniquement pour les produits au karité).

Une mission exceptionnelle pour Graines de Joie ! En cette période trouble et difficile, grâce à l’OM Fondation, les professeurs d’EPS du groupe scolaire de Gugimtenga vont enfin pouvoir dispenser leurs cours dans de meilleures conditions, pour la joie de leurs élèves. Quant aux enfants parrainés du quartier de Karpala, ils se retrouvent toujours avec grand enthousiasme, d’autant plus cette fois avec un spectacle à la clé ! Notre mission demeure toujours la même ; apporter de la joie et de l’espoir à ces enfants dont la vie n’est pas toujours facile. Ce dont nous nous efforçons depuis toutes ces années et notamment au Burkina depuis 20 ans !

 

 

Ludivine, vidéaste de l’OM Fondation et l’équipe de bénévoles de cette mission: Paolo, Laurent, Norbert, Frédérick, Richard et Christophe

BILAN DES ACTIVITÉS 2020

Pour consulter le bilan complet du soutien scolaire CLIQUEZ ICI

Pour consulter la version complète du bilan des activité 2020 CLIQUEZ ICI

BILAN 2020 DU SOUTIEN SCOLAIRE

L’année civile 2020, pour l’aide aux devoirs, se décrit en 5 périodes. 

  • Les mois de janvier et février de la fin de l’année scolaire 2019/2020
  • La période du confinement
  • L’après confinement de mai et juin
  • La reprise avec une nouvelle année scolaire en octobre et novembre à la Cité des associations
  • La migration du groupe à l’école St Théodore

Ainsi plusieurs changements qui ont pu intervenir sur notre fonctionnement et nos modalités d’accueil.

Concernant l’année scolaire 2019/2020: l’aide aux devoirs était en capacité d’accueillir une grosse quarantaine d’enfants accompagnés par 7 personnes rémunérées dont 5 enseignantes, de 4 adultes bénévoles et d’élèves du lycée de Provence et du lycée de St Joseph les Maristes. 4 salles de la Cité des Associations sur le palier du 3ème étage nous accueillaient que nous occupions par niveaux de classe. Les élèves nous étaient adressés par les 4 écoles partenaires : Notre Dame St Théodore, Perrin Ste Trinité, Chabanon et St Savournin. De fréquents contacts avec les directeurs et chefs d’établissements, une étroite collaboration avec certains services sociaux et orthophonistes. Les intervenants étaient au plus près de la demande scolaire parfois lourde du fait de plusieurs grèves enseignantes (agenda chargés en prévision des absences). Chaque groupe était sous la responsabilité d’un enseignant référent. Des rituels avaient été mis en place pour les plus jeunes… lecture offerte et débat- langage en début de chaque séance pour les CP… lecture des contes traditionnels et détournements de ces mêmes contes en fin de séances pour les CE.

La reprise après le confinement qui a suspendu notre accueil s’est déroulée selon le même modèle en rajoutant les impératifs gestes barrières. Les élèves sont revenus normalement mais nous avons perdu 2 bénévoles inquiètes. De nouveaux élèves nous ont été adressés car le confinement les avait éloignés de tout apprentissage et ils se retrouvaient en très grande difficulté. Le projet d’activité théâtrale des CE1 et CE2 a été abandonné faute de temps pour le développer et aboutir à des créations écrites.

La reprise d’octobre concernant l’année scolaire 2020/2021 a été décidée avec un effectif réduit. Pas de nouvelles inscriptions donc un seul élève de CP (effet fratrie) et aucun élève de 6ème. Les directeurs et chefs d’établissements des mêmes écoles partenaires  ont été consultés pour établir une liste de 20 élèves prioritaires. Seulement 2 d’entre eux ont répondu et nous comprenons aujourd’hui que la pandémie est lourde à porter pour eux, que nos messages sont éloignés des urgences qu’ils gèrent quotidiennement. Les familles ont eu des difficultés à se déplacer ou ont renoncé à l’inscription. La reprise est immédiatement compliquée malgré le petit nombre qui fréquente régulièrement l’aide aux devoirs. L’accueil à la Cité des Associations est soumis à des normes d’occupations des salles qui nous empêchent des fonctionner par niveaux. Seulement 2 enseignants sont recrutés. Les élèves du lycée Provence, pourtant nombreux à postuler cette année, ne viendront qu’une fois, leur direction ayant par la suite décidé de stopper l’activité. Plusieurs adultes bénévoles recrutés par une plateforme dédiée au bénévolat participent activement. Le comportement des élèves accueillis a évolué vers une perte d’autonomie, le décrochage de certains est inquiétant et nous devons bien souvent travailler les fondamentaux plutôt que satisfaire le contenu de l’agenda. Nous prenons l’habitude de noter sur ce dernier ce que les enfants réussissent (leurs enseignants lisent entre les lignes ce qu’ils sont dans l’incapacité de faire… certains signent nos écrits en retour). Pas de projet créatif.

Fin 2020 la Cité des Associations ferme ses portes et l’école primaire St-Théodore nous accueille, grâce à la réactivité de M Ranguis. La dotation de la Fondation Air France nous autorise à élargir l’accueil mais cela se fait lentement. Les nouveaux élèves sont particulièrement compliqués…troubles du comportement entre autres. Les familles concernées sont de plus en plus en souffrance, le simple fait de se déplacer jusqu’au bureau de GdJ peut être une épreuve. L’équipe enseignante a l’impression que l’aide aux devoirs ressemble au vécu scolaire. Notre souhait de recruter de nouveaux enseignants se heurte à leur fatigue professionnelle.

Une année 2020 où il a fait bon s’adapter !

Agnes Massimelli

RAPPORT MORAL 2020 DU PRÉSIDENT

Chaque année, l’Assemblée Générale est l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée, mais aussi de présenter les perspectives afin de se projeter dans l’avenir. Ce rendez-vous annuel demeure pour tous, un moment intéressant qui permet à chacun, de se rendre compte du travail effectué auprès des enfants et de leur famille que nous aidons régulièrement.

L’évolution de notre monde a été, en 2020, une nouvelle fois déroutante et préoccupante. En plus de cette terrible « pandémie », l’année a eu son lot de conflits, de violences, de dérèglements climatiques, de droits humains bafoués et de peuples en révolte. Et dans toutes ces situations, nous le savons bien, les enfants sont les premières victimes. Nos partenaires locaux ne cessent de nous le dire. En France, nous restons privilégiés par rapport à beaucoup de pays, notamment Européens. Mais notre pays aussi connaît des tensions, de l’inquiétude, avec comme conséquence un certain repli sur soi.

Grâce aux bons résultats de 2019 nous avons été en mesure de financer pratiquement l’intégralité des projets que nous avions votés début 2020. Environ un ou plusieurs projets dans chaque pays où nous intervenons ont été menés à bien en plus des activités pérennes telles que la gestion des parrainages et l’achat de vivres pour les cantines du groupe scolaire de Guigmtenga au Burkina.

Pour ce qui est du soutien scolaire à Marseille, les cours ont pu reprendre tout de suite après le 1er déconfinement et ont été maintenus, malgré la fermeture de la Cité des Associations. J’en profite pour remercier le Directeur de l’école St-Théodore qui nous a accueilli sans hésiter.

En parallèle, chaque année, afin de récolter des fonds et de faire connaître notre association au public, nous organisons plusieurs manifestations. Malheureusement, à part « Roulons pour Graines de Joie » en septembre, aucun événement n’a pu avoir lieu !

Quant aux missions sur le terrain, à part en Inde, où nous sommes allés pour la première fois, mi-janvier, nous nous sommes rendus seulement au Burkina mi-octobre et début novembre. Cependant, l’association est restée en contact permanent avec ses représentants afin de mesurer l’ampleur de l’épidémie dans chaque pays mais également d’apporter une aide financière aux différentes opérations de mobilisation qui ont été programmées, dans le but d’apporter une aide d’urgence aux enfants et leurs familles en grande difficulté. La collecte que l’association a lancé en avril a remporté un grand succès et a contribué au financement de presque toutes ces opérations.

Les perspectives 2021 s’annoncent dans la continuité de 2020, notamment pour les parrainages avec si possible une ouverture en Inde, ainsi que pour les opérations pérennes, sans exclure la mise en œuvre de quelques projets conditionnés, par prudence, à l’obtention de financements. La crise sanitaire et économique liée au COVID 19 nous amène à renforcer cette prudence, car il est aujourd’hui impossible de prévoir l’impact sur nos activités, de la récession que l’économie Française commence à connaître.

En cette période aussi complexe, les moyens dégagés en 2020 ont donc permis de soutenir beaucoup d’enfants dans les pays où l’association est implantée ou de faire face à des urgences, contribuant ainsi à ce long mais beau chemin qui transforme des enfants défavorisés en adultes autonomes et responsables. Aussi, je tiens à adresser mes remerciements chaleureux à tous les membres du Conseil d’Administration, notamment à Paolo Brandi, notre Trésorier, qui a jonglé au mieux avec notre trésorerie, vu le manque à gagner irrémédiable, tout en faisant en sorte de ne léser personne. Merci aux bénévoles, toujours disposés à nous prêter main forte, notamment à Agnès Massimelli, qui assure la coordination du soutien scolaire. Merci également à Patricia Jany, notre salariée en activité partielle, qui coordonne avec sérieux toutes les actions de l’association, à tous les marraines et parrains, aux généreux donateurs, ainsi qu’à nos partenaires financiers particuliers ou institutions qui ont renouvelé leur soutien en 2020. Enfin, un immense merci à Frédérick Bousquet, notre parrain, toujours à nos côtés pour les bons comme pour les moins bons moments.

Pour 2021, souhaitons la réussite des réalisations programmées et surtout les sourires et les progrès des enfants que nous épaulons ! La vocation de Graines de Joie est plus que jamais, de donner aux enfants bien-être matériel et accès aux études ou à une formation professionnelle! Nos victoires sont nombreuses mais le chemin reste long. Parcourons-le, ensemble !

 

Laurent FABRI

NEWSLETTER DE JANVIER 2021

Dans ce numéro: la campagne d’adhésion 2021, la prochaine Assemblée Générale, la vente de produits en tissus Africain « Wax », le témoignage de Guillaume, du Burkina Faso et tout savoir sur votre reçu fiscal 2020.

Pour consulter la newsletter de janvier CLIQUEZ ICI

CAMPAGNE D’ADHÉSION 2021

Vous souhaitez renouveler votre adhésion ou devenir adhérent de Graines de Joie ? Téléchargez le bulletin d’adhésion 2021

LES VŒUX 2021

Laurent Fabri, Président et Frédérick Bousquet, parrain de l’association ainsi que les enfants et toute l’équipe de Graines de Joie, vous souhaitent une bonne et heureuse année 2021 !

NEWSLETTER DE DÉCEMBRE 2020

Dans ce numéro: les marchés de Noël, le « Joyeux Noël » des enfants, la course solidaire de l’école Lacordaire (Marseille), la fête de Noël des scouts de Bucarest en Roumanie et du soutien scolaire à Marseille.

Pour consulter la newsletter de décembre CLIQUEZ ICI