MISSION À RIO du 22 au 31 janvier 2010

**Favela de Pavao-Pavaozinho :

La favela est « pacifiée », c’est-à-dire que les trafiquants ont été chassés par la police et qu’ils ne sont plus postés à l’entrée du « Moro ». L’ambiance est donc moins tendue. Mais pour combien de temps ?
Nos actions :

  • Remise des colis: 200 kg de vêtements, chaussures et jouets, juste avant la grande braderie.
  • Achat du matériel pédagogique du centre d’activités : 300€.
  • Visite de la bibliothèque gérée par le projet UNICOM (peinture et petits travaux financés par GdJ en 2009).

**LA COLONIE DE VACANCES

Comme pour chaque vacances d’été (saisons inversées au Brésil), les enfants de la chorale de Pavao-Pavaozinho ont bénéficié d’une semaine de vacances à Bacaxa (150km de Rio), en pleine campagne, au bord d’une piscine. Nous avons, aussi profité de ce moment d’échange avec les enfants, durant 3 jours.
Au programme : activités sportives, manuelles, spectacles, taches ménagères et surtout « piscine ».
Graines de joie a pris en charge les petits-déjeuners et une soirée « churrasco » (grillades).

**Favela d’Arbore Seca :

Malgré les vacances d’été, tout le personnel des crèches ainsi qu’une bonne partie des enfants et leurs parents se sont mobilisés pour nous réserver un accueil très chaleureux. Les responsables remercient tous « leurs amis français et italiens » qui pensent à eux toute l’année et surtout qui se mobilisent afin que les crèches continuent a fonctionner le plus longtemps possible.
Nos actions :

  • Réunion de mise au point sur les modalités des parrainages.
  • Distribution d’objets publicitaires de notre nouveau partenaire; la Compagnie Aérienne Régional.
  • Préparation de la prochaine visite des crèches d’une « ambassadrice » de la Compagnie Régional.

Cette mission a permis de créer davantage de liens avec les enfants de la chorale, qui a fêté ses 10 ans d’existence. Durant toutes ces années, quelques jeunes ont réussi à « s’en sortir » (éviter l’engrenage de trafics de toutes sortes, pour les garçons et des maternités précoces pour les filles). L’association « Sal da Terra », de son côté, œuvre pour les plus petits, et se bat pour que les 2 crèches de leur favela puissent perdurer. Le sérieux de cette association nous engage d’autant plus à les soutenir. 75 enfants restent dans l’attente d’un parrain ou d’une marraine*. Aussi, nous comptons sur votre mobilisation pour nous aider à les aider !

* parrainagebresil@grainesdejoie.eu

Voir les photos de cette mission: http://www.grainesdejoie.eu/?26-galeries-photos#album=52&photo=1299

Les parrainages de Graines de Joie au Brésil: http://www.grainesdejoie.eu/?31-bresil

LE PETIT PERERE JANVIER 2010 « Campagne de Parrainages »

Le Petit Repère, magazine de la citée des Associations de la Ville de Marseille.