ANNIVERSAIRE

MISSION MADAGASCAR DU 5 AU 27 JANVIER 2023

Cette première mission de Graines de Joie à Madagascar nous a permis de mettre un visage sur chaque enfant que nous voyons défiler sur des listes depuis un an. Elle nous a également donné l’occasion d’échanger et de créer des liens avec des personnes extrêmement reconnaissantes de l’aide qu’ils perçoivent. En effet, depuis la reprise des programmes de parrainages, le 1er janvier 2022, il devenait indispensable de se rendre sur le terrain, à la rencontre de ces 500 familles afin de rapporter aux marraines et aux parrains des nouvelles « fraîches » !

TULEAR – Centre de soins Ny Aina (la vie) :

Ce centre est ouvert depuis 2007 il est situé à Tulear (sud du pays) dans le quartier de Mangabe. Juliette RAHARISOA, infirmière, reçoit chaque jour une vingtaine de patients extrêmement déshérités.

En parallèle depuis 2015, un programme de parrainages a été mis en place. 44 familles bénéficient d’une aide leur permettant de financer la scolarité des enfants, mais également d’acheter des vivres et surtout d’améliorer leur quotidien. Durant deux jours, nous avons rencontré la totalité des familles parrainées et avons échangé avec elles (composition des familles, niveau scolaire des enfants etc.).

Nous avons également effectué 14 visites à domicile des familles les plus démunies dont certaines ont bénéficié d’un relogement dans des nouvelles cases financées par l’association St Jérôme Partage et développement.

Enfin, une réunion avec la responsable du centre nous a permis de présenter le mode de fonctionnement de Graines de Joie sur la gestion des parrainages. En parallèle, d’autres projets nous ont été présentés (finalisation des travaux d’une crèche, construction de nouvelles cases).

L’accueil chaleureux de Juliette, des enfants et leurs parents nous encouragent à poursuivre cet inestimable soutien compte tenu du contexte de grande pauvreté.

TALATA VOLONONDRY – Association VONJY :

Le centre de Talata Volonondry est ouvert depuis 1986. Il est situé à 27 km de la capitale, dans une zone rurale très pauvre. Mme Brigitte RAZAFIHANTANORO-BAKOLY, Trésorière de l’association VONJY, développe depuis toutes ces années une activité couture et broderie, génératrice de revenus, pour les 30 participantes mais également pour financer quelques œuvres sociales.

En parallèle, un programme de parrainages a été mis en place. 70 familles bénéficient d’une aide leur permettant de financer la scolarité des enfants, mais également d’acheter des vivres et surtout d’améliorer leur quotidien.

Durant deux demi-journées, nous avons rencontré la totalité des familles parrainées et avons échangé avec elles (composition des familles, niveau scolaire des enfants etc.).

Enfin, une réunion avec la responsable du centre nous a permis de présenter le mode de fonctionnement de Graines de Joie sur la gestion des parrainages.

LES PAULINS et ANDOHATAPENAKA :

« Les Paulins » est un orphelinat, situé dans l’enceinte d’un groupe scolaire (maternelle, primaire et collège) à Antananarivo. 115 enfants de 3 à 12 ans y sont accueillis et scolarisés. Ces enfants vivent sur place toute l’année et rentrent en famille durant les vacances scolaires (tantes, grands-parents etc.), quand cela est possible. Sœur Éliane RAKOTOARISOA gère les 41 parrainages de certains pensionnaires de l’orphelinat ainsi que des familles du quartier.

En parallèle de l’orphelinat, un programme de parrainages a été mis en place dans le quartier d’ANDOHATAPENAKA. 22 familles bénéficient d’une aide leur permettant de financer la scolarité des enfants, mais également d’acheter des vivres et surtout d’améliorer leur quotidien.

Durant deux journées, nous avons rencontré les familles parrainées et avons échangé avec elles (composition des familles, niveau scolaire des enfants etc.), autour d’un goûter festif pour la joie des petits et des grands.

Nous avons également visité l’orphelinat et notamment les travaux financés par l’association St-Jérôme partage et développement. Certains besoins nous ont été présentés par les responsables qui nous adresseront très prochainement des devis.

Enfin, une réunion avec Sœur Éliane et Sœur Victoire nous a permis de présenter le mode de fonctionnement de Graines de Joie sur la gestion des parrainages.

ANALAMAHITSY-CARRIERE :

Ce centre est ouvert depuis 1990 il est situé, au cœur même d’une carrière à Analamahitsy, un quartier d’Antananarivo. Ses locaux sont mitoyens au collège Fanomenzantso. Sœur Irène est la responsable des œuvres sociales du centre, épaulée par Madame LOVATIANA, assistante sociale, qui coordonne un programme de parrainages d’environ 55 familles.

Les familles sont toutes issues du quartier et travaillent pour la plupart pour la carrière en cassant des pierres toute la journée afin d’obtenir des graviers. Elles bénéficient d’une aide leur permettant de financer la scolarité des enfants, mais également d’acheter des vivres et surtout d’améliorer leur quotidien.

Durant deux jours, nous avons rencontré la totalité des familles parrainées et avons échangé avec elles (composition des familles, niveau scolaire des enfants etc.).

Enfin, une réunion avec la responsable du centre nous a permis de présenter le mode de fonctionnement de Graines de Joie sur la gestion des parrainages.

TSIROANOMANDIDY – École Sainte-Marie :

Ce centre est situé à Tsiroanomandidy (210 km de la capitale, environ 5 heures de route), dans l’enceinte d’un groupe scolaire (maternelle, primaire et collège) qui accueille 1600 élèves. Sœur Brigitte gère les œuvres sociales liées au groupe scolaire et notamment 49 parrainages de certains élèves ainsi que des familles très pauvres du quartier. Tous ou presque, sont des paysans, la région étant rurale.

Ces familles bénéficient d’une aide leur permettant de financer la scolarité des enfants, mais également d’acheter des vivres et surtout d’améliorer leur quotidien.

Durant deux journées, nous avons rencontré les familles parrainées et avons échangé avec elles (composition des familles, niveau scolaire des enfants etc.). En parallèle des parrainages, en 2022, Graines de Joie a financé l’achat de bancs scolaires destiné au collège récemment construit.

Enfin, une réunion avec Sœur Brigitte nous a permis de présenter le mode de fonctionnement de Graines de Joie sur la gestion des parrainages.

ANTSIRABÉ – Groupe Scolaire Champfleury :

Cet établissement scolaire est situé en brousse, à la périphérie d’Antsirabé (180 km de la capitale, environ 4 heures de route), il accueille 344 élèves (maternelle, primaire et collège). Joachim, le Directeur du groupe scolaire et sa sœur Charlottine, gèrent un programme de parrainage d’environ 50 enfants, mis en place en 2008.

Tous ou presque, sont des enfants de paysans, des villages ruraux alentours (1h30 de marche pour se rendre à l’école). Ils sont extrêmement pauvres et vivent dans des logements insalubres aux conditions d’hygiène plus que précaires avec des animaux dans la même pièce (cochons, poules). Ce parrainage leur donne la possibilité d’être scolarisés, ils reçoivent également de façon occasionnelle du riz financé avec les dons supplémentaires des marraines et parrains.

Durant une journée, nous avons rencontré les enfants afin de réactualiser les fiches parrainages et surtout de mieux les connaître.

Le lendemain, nous avons visité le groupe scolaire Sainte-Céline, un deuxième établissement de 250 élèves (de la maternelle à la 4ème), géré par la même équipe.

En parallèle, d’autres projets nous ont été présentés :

  • Au groupe scolaire Champfleury : finalisation des travaux de la salle de le classe maternelle (toiture, faux plafond, sol, enduit, peinture, tables-bancs et matériel éducatif) et prise en charge d’un petit déjeuner quotidien pour tous les élèves (riz aux légumes).
  • Au groupe scolaire Sainte-Céline : Construction de 4 salles de classes, mise en place d’une vingtaine de parrainages.

Enfin, une réunion avec Charlottine et Joachim nous a permis de présenter le mode de fonctionnement de Graines de Joie sur la gestion des parrainages.

FIANARANTSOA :

Ce centre est situé dans le quartier particulièrement déshérité de Tanambao à Fianarantsoa (406 km de la capitale, environ 11 heures de route).

M.Gervais Razafimandimby, responsable du suivi, gère un programme de parrainage d’environ 41 familles, mis en place en 2000. Elles sont toutes extrêmement pauvres et habitent dans des logements insalubres aux conditions d’hygiène plus que précaires. Ces familles vivant avec moins d’1 euro par jour, bénéficient d’une aide leur permettant de financer la scolarité des enfants, mais également d’acheter des vivres et surtout d’améliorer leur quotidien.

Durant deux journées, nous avons rencontré la totalité des familles parrainées et avons échangé avec elles (composition des familles, niveau scolaire des enfants etc.), autour d’un goûter festif pour la joie des petits et des grands.

Enfin, une réunion avec Gervais nous a permis de présenter le mode de fonctionnement de Graines de Joie sur la gestion des parrainages.

AMBATOVORY :

Ce village particulièrement déshérité situé à 12km de Fianarantsoa (415 km de la capitale, environ 11 heures de route), regroupe des familles vivant exclusivement de l’agriculture.

Depuis 2012, 10 familles font partie d’un programme de parrainage géré par la paroisse des Frères Trinitaires. Elles sont toutes extrêmement pauvres et vivent dans des logements insalubres aux conditions d’hygiène plus que précaires. Durant 1 journée nous avons rencontré la totalité des familles parrainées et avons échangé avec elles (composition des familles, niveau scolaire des enfants etc.).

A notre grand étonnement, nous avons appris par les familles que le père Haja, ancien responsable des parrainages, n’a pas versé la totalité des sommes dues en 2022. Aussitôt, nous avons rencontré le nouveau prêtre récemment nommé qui n’avait pas l’air informé de cette situation, mais également le père provincial en visite dans cette communauté, pour lui faire part de notre mécontentement et de notre déception. Nous lui avons demandé de bien vouloir nous tenir au courant des résultats de son enquête. Lors de notre retour à Marseille, nous lui enverrons les bordereaux des virements de 2022 afin d’éclaircir cette situation.

Pour faire face à la détresse des familles, qui se retrouvent dans une situation de survie, nous avons donné à chacune la somme de 50€. Afin de trouver une solution à cette situation inadmissible, nous avons demandé à M.Gervais Razafimandimby, responsable des parrainages du quartier de Tanambao à Fianarantsoa, de prendre en charge la gestion de ces parrainages. Il a fort heureusement, tout de suite accepté.

Plus que jamais, ces familles ont besoin de votre soutien pour continuer à scolariser leurs enfants!

ANJOMA :

Ce centre se situe à environ 450km d’Antananarivo (plus de 12h de route). Il est géré par le Père Narcisse qui a remplacé le père Dénis. Malheureusement nous n’avons pas pu nous y rendre à cause d’un cyclone qui a généré de fortes pluies. En effet, un fleuve ayant débordé la route était inaccessible. Le pont étant également submergé, seule une traversée en pirogue était possible pour atteindre l’autre rive. Nous avons suivi les conseils de notre chauffeur qui nous a alerté, l’eau continuant constamment à monter.

Nous regrettons toutefois que le père Narcisse et le père Jean qui étaient de l’autre côté de la rive ne soient pas venus à notre rencontre avec la pirogue. Ils seront rapidement contactés afin de d’échanger sur la situation du programme de parrainages et de réactualiser les fiches de chaque famille.

Cette mission composée de 4 bénévoles était primordiale pour l’organisation à venir des parrainages à Madagascar ! En effet, les fiches de chaque enfant ou familles vont être réactualisées et adressées aux marraines et parrains. Une convention sera également signée avec chaque responsable de centre qui stipulera les engagements de Graines de Joie et des structures gérant les parrainages comme notamment, l’envoi de 3 courriers dans l’année, des bulletins scolaires etc.

Ces 3 semaines à Madagascar nous ont permis de rendre visite à 8 centres sur 11 et d’être à chaque jour en contact avec une population d’une gentillesse extrême et souriante malgré leur pauvreté. Mais aussi de prendre conscience de l’importance de ces programmes de parrainages pour la plupart vitaux. Ils seront suivis tout au long de l’année par nos bénévoles responsables des centres afin de répondre au mieux aux difficultés que rencontrent les familles. La devise de Graines de Joie est de donner un « coup de pouce » aux familles par la scolarisation de leurs enfants et surtout pas de les assister !

Nous envisageons de lancer au plus vite une campagne de parrainages afin que d’autres familles puissent bénéficier d’une aide au quotidien. Aussi, nous comptons sur vous tous pour nous aider, au travers de votre entourage, vos connaissances ou votre famille, à trouver des marraines et parrains, désirant donner de l’espoir et procurer de la joie.

COTISATION 2023

CAMPAGNE D’ADHÉSION 2023