NEWSLETTER DE JANVIER 2017

BILAN DES ACTIVITES 2016

[*ROUMANIE*]

***CENTRE SOCIAL MARIA WARD A RADAUTI :

2 missions effectuées: en août et en septembre.
Total des colis acheminés durant la mission: 535kg.
Nous avons régulièrement des nouvelles des enfants par l’intermédiaire de Sœur Félicitas et des comptes rendus trimestriels qui sont expédiés aux marraines et parrains.
Parrainages:
Actuellement 46 enfants sont parrainés dont 29 de façon collective. Pour l’année 2016, « Graines de Joie » a versé la somme globale de 11 455 € afin que tous les enfants sans exception puissent bénéficier de l’aide nécessaire.

RÉALISATIONS :

  • Continuité des parrainages des enfants du centre.
  • Démolition de l’ancien centre, aménagement d’un terrain de sport construction d’un garage et d’un dépôt avec une cave.
  • Coût de cette opération: 49 283 € (co-financée par la Fondation Air France et l’école de Provence).
  • Participation d’élèves et enseignants du collège/lycée St-Joseph les Maristes de Marseille, à la colonie de vacances du centre en août. Participation au financement par l’association à hauteur de 2 000€.
  • Aide ponctuelle aux familles, notamment à la famille Bizubac qui s’est retrouvée contrainte de trouver un autre logement après le décès du père de famille.

[*BURKINA FASO*]
3 missions effectuées: 2 en juillet et 1 en octobre.
Total des colis acheminés durant les missions: 810kg.

La Société ORTEC a mis gratuitement à disposition de l’association des conteneurs, permettant d’acheminer par bateau-cargo des vêtements et du matériel. Cette année, 3 conteneurs ont été acheminés au Burkina en février, juin et septembre avec au total
1330Kg. Les frères Capucins avec Graines de Joie Burkina ont assuré la réception, le stockage et la répartition des colis.

***AUX VILLAGES DE GUIGEMTEMGA ET MOUGNISSIN :

[*2006 – 2016 : 10 années de partage avec la population de Guigmtenga, de Mougnissin et des alentours, 10 années d’intervention de Graines de Joie dans ces villages !
En 10 ans, Graines de Joie a investi 626 000 € dans ce projet.
Il comporte les constructions du primaire, du collège et du lycée et son mobilier, les 2 cantines, le forage du primaire, le dispensaire. Mais aussi, l’achat de vivres pour les cantines, des fournitures scolaires, des manuels scolaires et le financement des fêtes de fin d’année des 2 établissements. Enfin, l’installation des panneaux photovoltaïques.*]
L’École primaire :
Les 6 classes fonctionnent avec un effectif très important : 607 enfants au total (moyenne de 98 par classe) et 9 enseignants.
Les opérations « bol de riz », les dons de particuliers et de l’ambassadeur des actions de GdJ au Burkina, (le footballeur Charles Kaboré) , ont permis d’acheter des vivres pour assurer les repas pratiquement toute l’année scolaire.
Pour cette rentrée des classes, l’opération « Kits cartables » 2016 a permis d’acheter sur place des fournitures scolaires pour chaque élève et de distribuer les cartables aux 95 CP1.
L’école primaire de Guigmtenga est appelée à devenir une école d’application, c’est pourquoi, nous avons été sollicités par le Directeur pour l’extension de cet établissement.
Le Collège & Lycée :
Effectif : 840 élèves. Toujours très important surtout en 6ème, 5ème et 4ème (3 classes de 6ème et 5ème, 2 classes 4ème). Chaque élève a reçu son « kit cartable » et un cartable pour les 6ème et les Secondes offerts par la fondation OM Attitude.
Effectif de l’équipe pédagogique : 25 personnes, comprenant professeurs (titulaires, stagiaires et vacataires), personnel administratif et technique. La discipline des plus grands demeure toujours un problème du au manque de surveillants (demande d’affectation d’un surveillant supplémentaire et d’un laborantin auprès du Ministère).
Ouverture de la première classe de Terminale ; l’effectif est de 21 élèves qui viennent pour la plupart de Ouagadougou.

Le dernier bâtiment du lycée a été inauguré le 28 octobre, avec les 840 élèves de l’établissement, en présence du représentant du Ministère des Enseignements Secondaire et Supérieur et du Maire de Koubri, mais également des représentants d’établissements scolaires Français.
Cet édifice a été entièrement financé grâce aux actions menées dans les écoles partenaires : Le collège-lycée St Joseph les Maristes, le lycée Lacordaire, le collège Ste-Anne et les écoles primaires Endoume-Bensa, Sacré-cœur Roucas-Blanc, Sacré-cœur Barthélémy, Ste-Anne, Ste-Bernadette, St-Georges, Ste-Marie-Madeleine, St-Mathieu, Ste-Thérèse de l’Enfant Jésus, St-Jean-Baptiste, Notre Dame de la Paix ainsi que l’école Protestante d’Endoume de Marseille. Mais également l’Institution Champagnat d’Issenheim en Alsace et l’ensemble scolaire St-Laurent La Paix-Notre–Dame de Lagny-sur-Marne. Tout au long de l’année, plusieurs opérations ont été organisées pour récolter des fonds.
Coût de cette opération : 57 000 € (financée par les établissements scolaires et la Fondation GODF).
Le dispensaire :
Il fonctionne à plein régime pour veiller sur la santé de la population. L’infirmier-major travaille avec une sage-femme et une aide-soignante, en partenariat avec « Médecins du Monde Espagne ».

RÉALISATIONS :

  • Financement de la construction du lycée : dernier bâtiment comprenant 3 salles de classe, 1 salle des professeurs, du mobilier scolaire.
  • Achat de kits-cartables, réassortiment en fournitures scolaires diverses, matériel éducatif pour la rentrée 2016/2017.
  • Deuxième phase d’installation de panneaux solaires pour l’alimentation en électricité du collège/lycée en collaboration avec la Fondation Energy Assistance France (Groupe Engie) : Bloc 3 : 1 bibliothèque, 2 salles de classe, 1 salle bureau des surveillants + 1 magasin, Bloc 4 : 4 salles de classe, Bloc Administratif : 3 bureaux.
  • Participation au fonctionnement des cantines scolaires (achat de vivres plusieurs fois au cours de l’année scolaire).
  • Travaux de réparation du forage de l’école primaire.
  • Apport en matériel de soins pour le dispensaire (masques, gants, compresses etc..).

***FRERES CAPUCINS PROJETS SOCIAUX (FCPS) :

L’association collabore avec les Frères Capucins depuis 2008, dans le cadre de leur structure « Frères CAPUCINS PROJETS SOCIAUX » (FCPS) qui œuvre dans des actions humanitaires pour les familles pauvres du quartier de Karpala.
Bibliothèque Saint-Bonaventure: Cet équipement socio-éducatif, composé au RdC d’une bibliothèque de manuels scolaires avec une salle de lecture et d’une salle d’étude, et au 1er étage, d’une bibliothèque basique avec une salle de lecture et d’une salle multimédia, a été financé par l’association. Dans cet espace de 400m2, les élèves et étudiants peuvent, en se procurant une carte d’abonnement pour une somme symbolique, accéder à tous les services proposés, sous la gestion des Capucins. Depuis son ouverture, plus d’une cinquantaine d’étudiants se sont déjà inscrits. Les ouvrages arrivent au fur et à mesure et les activités se mettent en place. Le documentaliste diplômé, Achille Tiendrebeogo en assure le bon fonctionnement.

Parrainages:
Actuellement 107 enfants du quartier sont parrainés, 89 par Graines de Joie France et 18 par son antenne italienne, Chicchi di Gioia, à Rome.
Les enfants parrainés se retrouvent régulièrement tout au long de l’année, pour rédiger les courriers de correspondance aux parrains et marraines, pour les cours de soutien scolaires ou pour la Fête de Noël.

RÉALISATIONS :

  • Parrainages d’enfants du quartier, en collaboration avec l’Association italienne « Chicchi di Gioia ».
  • Visites à Domicile : effectuées depuis 3 ans par Patricia Jany, la coordonnatrice de l’association en France accompagnée de Nicolas Eyraud, membre du Conseil d’Administration et de Bernadette Sebego de Graines de Joie Burkina. Les 114 enfants parrainés en France et en Italie en collaboration avec les FCPS (Frères Capucins Projets Sociaux), se sont déplacés avec leurs parents et ont répondu à un questionnaire qui nous a permis d’évaluer l’année scolaire, la situation familiale ainsi que l’état de santé de chaque enfant. Pour les enfants nouvellement parrainés, Graines de Joie leur a rendu visite chez eux afin de prendre réellement conscience de la situation familiale de chaque enfant. Tous les parrains et marraines ont reçu, fin juillet, une fiche-bilan de l’enfant qu’ils soutiennent.
  • Soutien scolaire destinés aux enfants parrainés qui ont de faibles résultats. (élèves du primaire et du collège).

***DIVERS:

Parrainages:
Actuellement 11 jeunes sont parrainés. Il s’agit d’enfants, d’adolescents et de jeunes adultes (étudiants à l’université ou en formation professionnelle), signalés par notre représentation au Burkina.

RÉALISATIONS:

  • Prise en charge du salaire de la secrétaire comptable pour la représentation de Graines de Joie au Burkina.
  • Complément financier au salaire du documentaliste de la bibliothèque Saint-Bonaventure.
  • Aide financière aux jeunes adultes parrainés, en stage non rémunéré ou étudiants, pour couvrir des frais supplémentaires (logement, frais d’études).

[*BRÉSIL*]
2 missions effectuées: une en août et une en novembre pour les inaugurations de 2 projets.
Total des colis acheminés durant les missions: 270kg.

***FAVELA DE PAVAO-PAVAOZINHO, Rio de Janeiro :

Les Sœurs Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive coordonnent nos actions et sont un lien entre l’association et la population de la favela. Ainsi, vêtements, fournitures scolaires et jouets sont régulièrement acheminés par des navigants Air France.

RÉALISATIONS :

  • Achat de 250 boites de lait dans le cadre de l’opération « Lait maternisé ».
  • Financement du transport pour un séjour en bord de mer pour 50 enfants qui fréquentent le centre social.
  • Achat de matériel pour le centre (ventilateurs, fontaine à eau, balances pour bébés).
  • Acheminement de vêtements, peluches et jouets pour les bénéficiaires du centre social.
  • Financement de la fête de Noël pour environ 600 enfants à hauteur de 1500 €.

***FAVELAS D’ARVORE SECA & VILA CABUÇU, Rio de Janeiro :

Située dans le nord de Rio, ces 2 favelas font partie d’un regroupement de communautés appelé « Complexo de Lins de Vasconcelo » qui totalise 20 500 habitants et dont la population de 0 à 4 ans représente 5 à 6 %. Environ 1200 enfants ont l’âge pour intégrer les crèches. L’association « Sal da Terra » a créé en 1987 deux crèches qui accueillent une centaine d’enfants, souvent issus de familles monoparentales. Graines de Joie a mis en place un système de parrainage pour aider à financer le fonctionnement des crèches. Malheureusement, Chameguinho et Ternurinha ne peuvent accueillir qu’une centaine d’enfants
Crèche Chamenguinho :
Cette année, le projet de Graines de Joie a été le financement des travaux de l’aménagement de la cour-terrasse de cette crèche, avec le soutien de la fondation Saint-Gobain Initiatives. Les principaux matériaux ont été fournis par les entreprises filiales de St Gobain ; les Sociétés Weber, Brasilit, Telhanorte et PAM.
Détails de l’aménagement :
La zone aménagée se trouve derrière le bâtiment, qui était jusqu’à présent inutilisable car envahie par la végétation et souvent utilisée comme un passage ou un refuge pour bandits en fuite. A présent, les enfants auront une superficie de jeux de plein air beaucoup plus grande. La terrasse couverte pourra être utilisée aussi bien les jours de pluie que de grand soleil et son accès a également été réhabilité. Afin de se protéger du soleil, des volets verticaux ont été installés sur les fenêtres. Les architectes ont géré l’évolution des travaux gratuitement.
Coût de cette opération : 19 500 €

Crèche Ternurinha :
Visite de la crèche.
Petit temps d’échange avec les enfants.
Parrainages :
Actuellement 94 enfants sur 112 sont parrainés, 83 par « Graines de Joie » et 11 par « Chicchi di Gioia ». L’association a versé la somme globale de 20 000 €. Cette aide financière a été possible majoritairement grâce aux parrainages et complétée par des fonds propres de l’association.

***QUARTIER DE CAMPO GRANDE, Rio de Janeiro :

Crèche de la Sagrada Familia :
La crèche de la Sagrada Familia est située à Rio, Campo Grande, quartier de la zone Ouest de la ville de Rio. C’est un quartier très populaire à environ 40 kilomètres du centre ville.
La paroisse Santa Rita gère les œuvres sociales et notamment deux crèches, la crèche Santa Rita et la crèche Sagrada Familia.
Elles accueillent chacune, 35 enfants âgés de 11 mois à 3 ans, chaque jour de 7h30 à 16h00. Tous les enfants y prennent le petit déjeuner, le repas du midi ainsi que le goûter.
Les enfants accueillis sont principalement issus du quartier et alentours et les familles à faibles revenus sont prioritaires.
Le travail proposé vise au développement des enfants avec des activités selon le groupe d’âge conformément à la planification pédagogique de la municipalité de Rio. Malgré l’espace limité, un environnement harmonieux et fonctionnel y a été créé, grâce à l’aide d’une équipe de professionnels.

Le deuxième projet de l’association au Brésil consistait à financer l’agrandissement de la crèche Sagrada Familia qui a été inauguré le 26 novembre.

Des détails du projet : Rénovation de l’espace existant mais également l’agrandissement du lieu d’activités ludiques avec la construction d’un étage, l’aménagement de l’accessibilité pour les enfants handicapés avec la construction d’une rampe d’accès, ainsi que la couverture de la cour afin de pouvoir l’utiliser les jours de pluie ou de soleil.
Ce projet a été financé par Graines de Joie avec le soutien de la Fondation Air France, l’association italienne Chicchi di Gioia (Graines de Joie Italie) et l’école primaire française Jeanne d’Arc (Marseille).
Coût de cette opération : 39 618 €

[*OPÉRATIONS EXCEPTIONNELLES*]

  • Juillet 2016: Don de 3 000 € à l’association  » La Maison de la Communauté Mariste  » située à Karcag en Hongrie qui aide également l’enfance en détresse. Cette somme a financé un camp itinérant autour du lac Balaton (Hongrie) pour 40 jeunes en difficulté.

  • Décembre 2016: Aide financière exceptionnelle de 2 045 € accordée à Achille Tiendrebeogo, jeune homme que l’association suit depuis plus de 10 années, pour la construction de son habitation.

[*EN FRANCE*]
Nouvelle action de Graines de Joie, pour la première fois en France :
Depuis le 5 octobre, l’association a mis en place un soutien scolaire destiné aux élèves marseillais en difficulté issus de l’école primaire publique Saint-Savournin et privée Saint-Théodore (1er arrondissement). Cette aide aux devoirs est dispensée par 4 enseignants, 2 rémunérés et 2 bénévoles, secondés par des élèves bénévoles de seconde, du lycée St-Joseph-les-Maristes de Marseille, tous les mercredis de 13h30 à 15h30 à la Cité des Associations (Marseille).

Afin de sensibiliser le public de notre région à nos actions caritatives, et récolter des fonds pour les financer, nous avons organisé différentes actions et manifestations.

  • Janvier 2016:

Conférences à L’Institution Champagnat d’Issenheim en Alsace dans le but de présenter l’association avant l’organisation d’une course dont les bénéfices ont financé une partie de la construction de la 2ème tranche du lycée de Guigmtenga au Burkina Faso
Lagny-sur-Marne (77), buvette lors de la journée « Forum des métiers ».

  • Février 2016:

opérations « bol de riz », conférences pendant le temps de Carême dans les établissements scolaires pour sensibiliser les élèves à la cause humanitaire : Collège & Lycée St-Joseph-les-Maristes, Collège Ste-Anne, écoles ste Anne, St-François d’Assise, St-Jean-Baptiste (Marseille), Ste Marie à Melun, dans l’objectif de financer, en partie l’achat de vivres pour la cantine de l’école primaire et du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina.
Gains de cette opération: 6831 €
vente de gâteaux et boissons organisée par les étudiants de « la promotion passerelle » du CFA Descartes à Champs sur marne (77).
Lagny-sur-Marne (77), vente de crêpes pour la chandeleur, au lycée St-Laurent.

  • Mars 2016:

Courses de la Solidarité :
Le 8 mars à l’école Lacordaire à Marseille: avec les lycéens (financement achat de vivres cantines primaire, collège et lycée de Guigmtenga au Burkina).
Gains de cette opération: 3354 €
Le 10 mars, plages du Prado à Marseille avec le collège & lycée St-Joseph-les-Maristes, le collège et le primaire Ste-Anne et les écoles primaires Ste Bernadette, Jeanne d’Arc Mermoz, St-Georges, Ste-Marie-Madeleine, St-Mathieu, Ste-Thérèse de l’Enfant Jésus, St-Jean-Baptiste, Notre Dame de la Paix et l’école Protestante d’Endoume (financement de la dernière phase de construction lycée de Guigmtenga au Burkina).
Gains de cette opération:47 440 €
Le 14, 15 et 16 mars : à Issenheim (68) avec les élèves du primaire et du collège (financement dernière phase de construction lycée de Guigmtenga au Burkina).
Gains de cette opération:27 420 €
Journée « portes ouvertes » ensemble scolaire St-Laurent Lagny-sur-Marne (77): Buvette au lycée, exposition sur le Burkina Faso, buvette au collège et jeux (avec les élèves de 5éme).
Remise un chèque de 1600 € à l’association par l’IFAG Montluçon (école de commerce). Cette somme est le fruit de plusieurs actions caritatives durant une année scolaire (petits déjeuners, vente de calendriers, parcours découverte de Montluçon etc..), qui a financé à l’achat de vivres pour la cantine de Guigmtenga au Burkina Faso.

  • Avril 2016:

Soirée du rire avec Louise Bouriffé.
Gains de cette opération: 1 625 €
Course de la solidarité :
Le 26 avril, Plages du Prado à Marseille en collaboration avec l’Ecole de Provence de Marseille, pour le financement de l’aménagement d’un terrain de sport et des abords du nouveau centre social Maria Ward à Radauti en Roumanie.
Gains de cette opération: 28 115 €.
Courir pour nourrir :
Le 29 avril, Parc Jean-Moulin à Aubagne, course solidaire organisée par le collège et lycée Sainte-Marie à Aubagne. 450 collégiens et lycéens ont couru afin de récolter des fonds pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.
Gains de cette opération: 8 137 €.

  • Mai 2016 :

Concert Philanthropique organisé par des professeurs du groupe scolaire Saint-Laurent la Paix Notre Dame de Lagny-sur-Marne (77) avec 95 élèves de l’établissement, pour soutenir les projets de Graines de Joie au Burkina. En parallèle, la vente de 16 tableaux, réalisés par des élèves d’arts plastiques ainsi que la buvette gérée par les 1ère ont contribué aux bénéfices de l’événement.
Gains de cette opération : 3 562 €
Tombola : tirage au sort de la tombola de l’association en présence d’un huissier.
Gains de cette opération: 9 614 € soit 5 266 billets vendus.

  • Décembre 2016 :

Courir pour nourrir :
Le 13 décembre, course solidaire organisée par l’Ensemble scolaire Lacordaire (Marseille), afin de récolter des fonds pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège eu du lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.
Gains de cette opération: 9 401 €.
Ventes aux différents marchés de Noël :
Dans les établissements scolaires : St-Joseph les Maristes, Lacordaire, Provence, St-Mathieu à Marseille et St-Laurent La Paix-Notre-Dame à Lagny-sur-Marne (77).
Dans les entreprises : ORTEC, AREA, AIR FRANCE AEROPORT MARSEILLE-PROVENCE ainsi qu’au siège de la Fondation Air France à Paris.
A la Ville de Lagny-sur-Marne (77)

RAPPORT MORAL 2016 DU PRESIDENT

L’année 2016 a été très dense et chargée en réalisations ! En janvier 2016, nous présentions à l’Assemblée Générale 5 projets : 1 en Roumanie, 1 au Burkina Faso, 2 au Brésil et 1 en France. Ils ont fort heureusement tous été financés. Cette année, pour la 1ere fois nous avons mis en place le projet sur Marseille qui nous tenait à cœur, le soutien scolaire, destiné à une vingtaine d’enfants du 1er arrondissement ayant des difficultés à faire leurs devoirs seuls. En parallèle, afin de récolter des fonds, plusieurs manifestations ont été organisées et ont rassemblé les adhérents, le public et surtout un grand nombre d’enfants et adolescents issus d’établissements scolaires de notre région, d’Alsace et de la région parisienne. Enfin 8 missions, concentrées au deuxième semestre, qui ont rassemblé au total 50 bénévoles, ont permis de suivre les résultats scolaires des enfants parrainés, de constater l’évolution de chaque projet dans les pays où nous intervenons, d’inaugurer les nouvelles réalisations et surtout, de faire des rencontres formidables avec des personnes généreuses, qui donnent sans compter de leur temps afin d’aider les plus petits, les plus démunis.

Les perspectives 2017 s’annoncent, elles aussi assez chargées, beaucoup plus dans la continuité : dans notre échéancier se profile un projet de construction au Brésil, d’aménagements en Roumanie et au Burkina. Une course de la Solidarité, avec un nouvel établissement scolaire, probablement une soirée du rire et bien d’autres actions tout au long de l’année.

Notre objectif est de développer davantage les programmes de parrainage, afin de donner « un coup de pouce » à beaucoup plus d’enfants et soutenir leur famille. Nous souhaitons aussi pérenniser voire développer le soutien scolaire à Marseille, vu le nombre de demandes. Enfin, nous continuerons à être présents en Roumanie, au Burkina et au Brésil le plus possible, en effectuant un maximum de missions afin d’être en contact direct avec les enfants et les responsables des structures que nous aidons au quotidien.

Oui, ce bilan très positif nous encourage à poursuivre ce chemin de partage. Je tiens d’ailleurs à remercier vivement les membres du Conseil d’Administration ainsi que les bénévoles, toujours disposés à nous prêter main forte, sans oublier notre parrain, Frédérick Bousquet, qui malgré son emploi du temps très chargé, s’est beaucoup investi notamment lors de ses missions au Brésil et au Burkina.
La vie de Graines de Joie est riche, vraiment riche… et franchement pas de tout repos… ! Mais, elle témoigne surtout, qu’il est indispensable, pour notre association, de ne pas rester immobile, et d’aller de l’avant. Alors ensemble, mettons en exergue les valeurs de liberté de respect et de solidarité qui nous sont si chères et ensemble avançons !

Laurent Fabri

En France

Le soutien scolaire :

Soutien scolaire destiné aux élèves marseillais en difficulté issus de l’école primaire publique Saint-Savournin et privée Saint-Théodore (1er arrondissement). Cette aide aux devoirs est dispensée par 4 enseignants, 2 rémunérés et 2 bénévoles, secondés par des élèves bénévoles de seconde, du lycée St-Joseph-les-Maristes de Marseille, tous les mercredis de 13h30 à 15h30 à la Cité des Associations (Marseille).

nos-activites--france.jpg

Nos rendez-vous annuels :

  • La Soirée du rire : Depuis 2001 nombre d’humoristes reconnus ont joué pour Graines de Joie ; Les Chouettes, Patrick Coppolani, Lady-Namite, Audrey Perrin, Franckie, Thierry Djim, Sylvia Delattre…
  • Le Dîner-Spectacle du printemps : le dîner a lieu généralement fin juin, dans un cadre agréable. Plusieurs thèmes ont déjà agrémenté ces soirées ; soirée africaine, brésilienne, salsa, berbère ou antillaise.
  • Les récitals classiques sont donnés dans de très belles églises de Marseille (La Trinité, Saint-Victor, Notre-Dame du Mont) ; Récital Gospel (Gosp’Angel), Chœurs de musique sacrée (Les Voix de Phocée), Chœurs lyriques (Harmonie de l’Estaque-Gare).

Présence de l’’association dans de nombreux salons et autres rencontres associatives telle que La Fête des Associations à Marseille au Parc Borély.

Intervention auprès du jeune public :

Tout au long de l’année scolaire nous menons des actions pédagogiques de sensibilisation dans les établissements scolaires de Marseille et sa région (écoles maternelles, primaires, collèges lycées et autres établissements spécialisés ou professionnels).

Graines de Joie s’engage à accompagner chaque équipe dans leur projet pédagogique en intervenant dans l’établissement :

  • Pour définir ensemble d’une action à mener afin de sensibiliser les enfants.
  • Pour présenter les actions de Graines de Joie par le biais de conférences, expositions photos, reportages vidéo des missions.
  • Pour assurer un suivi du projet et un temps d’échange durant l’année scolaire.

Les rendez-vous de l’année 2017 :

La compagnie Air France a choisi de reverser à Graines de Joie les bénéfices des ventes à bord des objets dédiés à l’humanitaire sur ses vols internationaux pendant 1 an.

  • Janvier 2017: à Lagny-sur-Marne (77), buvette lors de la journée « Forum des métiers ».

-*Février 2017: Participation à « La Nage du Cœur » à l’occasion du 5eme Meeting Olympique de Courbevoie. 2 équipes emmenées par Fabien Gilot et Frédérick Bousquet prendront part à une épreuve en relais au profit de Graines de Joie pour Frédérick Bousquet. Une tombola sera organisée auprès du public, tous les bénéfices seront reversés aux deux associations à parts égales.

  • Mars 2017:
  • Ensemble scolaire St-Laurent Lagny-sur-Marne (77), buvette lors de la journée « portes ouvertes »
  • Le 9 mars: course de la solidarité au Parc du 26ème Centenaire à Marseille, avec l’ensemble scolaire Cours Bastide pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.
  • Le 29 mars: Concert philanthropique, organisé par des professeurs du groupe scolaire Saint-Laurent la Paix Notre Dame de Lagny-sur-Marne (77) avec des élèves de l’établissement, pour soutenir les projets de Graines de Joie au Burkina. En parallèle, la vente de tableaux, réalisés par des élèves d’arts plastiques ainsi qu’une buvette.
  • Avril 2017:
  • Repas Solidaires dans plusieurs établissements scolaires (St-Joseph les Maristes – Marseille, Ste Marie – Aubagne, Ensemble scolaires les Arcades – Dijon etc.)
  • Organisation de la tombola de printemps. Tirage mai 2017.
  • Le 28 avril : Courir pour nourrir, course solidaire organisée par le collège et lycée Sainte-Marie à Aubagne pour l’achat de vivres des cantines de l’école primaire, du collège/lycée de Guigmtenga au Burkina Faso.
  • Avril/mai 2017 :Lagny-sur-Marne (77)
  • Tournoi de handball.
  • Vente pour la fête des mères au collège St-Laurent.
  • Juin 2017 : (le 25 juin)  »Roulons pour Graines de Joie » : organisation d’une course de Karting au profit de l’association au Brignoles Karting-Loisirs.
  • Novembre 2017 : Soirée du lycée St-Laurent Lagny-sur-Marne (77).
  • Décembre 2017 :
  • Organisation de marchés de Noël dans des établissements scolaires et comités d’entreprises de notre région.
  • A Lagny-sur-Marne (77) : Marchés de Noël du groupe scolaire Saint-Laurent, de la Ville de Lagny-sur-Marne et en show-room sur invitation.

D’autres Courses de la solidarité sont envisagées mais pas encore programmées : École et Collège Jean-XXIII (68).

Des demandes de subventions seront déposées auprès de la Ville de Marseille, du Conseil Général des Bouches-du-Rhône ainsi que des dossiers de mécénat auprès de la Fondation Air France.

Au Brésil

Aux favelas « ARVORE SECA » et « VILA CABUCU » :

Représentants locaux : L’association « SAL DA TERRA »

dans le « Complexo de Lins de Vasconcelo » regroupant 2 favelas au nord de Rio. L’association a pour objectif primordial la mise à disposition d’une assistance sociale, culturelle, éducative, médicale et sportive, a la population défavorisée de Rio de Janeiro, plus particulièrement aux habitants des favelas « Arvore Seca » et « Vila Cabuçu ».
« Salda Terra » a créé, en 1987, deux crèches qui accueillent une centaine d’enfants permettant ainsi aux parents de partir travailler en toute tranquillité. Les enfants y sont pris en charge gratuitement. Elles emploient environ 20 personnes (puéricultrices, personnel de service, etc…)

Graines de Joie a mis en place, depuis 2010 le parrainage de chaque enfant de ces crèches qui participera en partie au financement du fonctionnement des structures sociales, menacées de fermeture, les subventions étant réduites à néant.

Favela_Arbore_Seca.jpg

**Nos réalisations :

  • Parrainage des enfants des 2 crèches.
  • Aide financière ponctuelle en complément des enfants non parrainés (complément assuré grâce à l’opération « paquets cadeaux » 2013 au centre commercial Auchan St-Loup.).
  • Financement des travaux de réhabilitation du réfectoire de la crèche de Ternurinha.
  • Financement des travaux de l’aménagement de la cour-terrasse de la crèche de Chameguinho.

**Projets 2017 :

  • Parrainage des enfants des 2 crèches (44 enfants attendent une marraine ou un parrain).
  • Complément financier dans l’attente des parrainages de tous les enfants. (par l’organisation d’événements de manifestations ou d’opérations en France).

A la favela de PAVAO-PAVAOZINHO :

Représentantes locales : les Travailleuses Missionnaires de l’Eau Vive

Nous œuvrons auprès des enfants démunis de cette favela située à Copacabana (Rio).

nos-activites-au-bresil.jpg

**Nos Réalisations :

  • Organisation de goûters.
  • Acheminement de vêtements, de médicaments et de jouets.
  • Organisation de sorties pédagogiques et culturelles (pique-nique, jeux à la plage).
  • Achat de fournitures scolaires et de lait maternisé.
  • Échanges et parrainage entre une chorale de notre région et la chorale des enfants de la favela.
  • Visites de sites emblématiques (Corcovado et stade Maracana)
  • Achat de vêtements de représentation pour les enfants de la chorale.
  • Financement du projet UNICOM (cours de soutien scolaire et activités culturelles et artistiques).
  • Achat de matériel pour le centre (ventilateurs, fontaine à eau, balances pour bébés).

**Projets 2017 :

  • Financement du transport pour un un séjour au bord de mer pour une cinquantaine d’enfants qui fréquentent le centre social.
  • Financement de la fête de Noël pour 600 enfants.
  • Acheminement de vêtements, peluches et jouets pour les bénéficiaires du centre social.
  • Achat de lait maternisé.

Au quartier de CAMPO GRANDE :

Représentant local : Padre Mauricio MESQUITA

Crèche de la Sagrada Familia:
La crèche de la Sagrada Familia est située à Rio, dans le quartier de Campo Grande, dans la zone Ouest de la ville de Rio. C’est un quartier très populaire, à environ 40 kilomètres du centre de Rio.
La paroisse Santa Rita gère les œuvres sociales et notamment deux crèches, la crèche Santa Rita et la crèche Sagrada Familia.
Elles accueillent chacune, 35 enfants âgés de 11 mois à 3 ans, chaque jour de 7h30 à 16h00. Tous les enfants y prennent le petit déjeuner, le repas du midi ainsi que le goûter.
Les enfants accueillis sont principalement issus du quartier et alentours, les familles à faibles revenus sont prioritaires.
Le travail proposé vise au développement des enfants avec des activités selon le groupe d’âge conformément à la planification pédagogique de la municipalité de Rio. Malgré l’espace limité, un environnement harmonieux et fonctionnel y a été créé, grâce à l’aide d’une équipe de professionnels.

**Nos Réalisations :

  • Financement de l’agrandissement de la crèche de la Sagrada Familia : Construction d’un étage, Construction d’une rampe d’accès (accessibilité pour les enfants handicapés), Couverture du balcon pour utiliser l’espace les jours de pluie ou de grosse chaleur.

**Projet 2017 :

  • Financement de la construction d’un centre de formation pour adolescents (maçonnerie, plomberie, électricité, artisanat et informatique).

Au Burkina Faso

Au Burkina Faso, l’association est reconnue en tant qu’ONG et bénéficie d’une exonération de la TVA. Monsieur Achille Ouedraogo est notre représentant officiel auprès des autorités gouvernementales du pays.

Aux villages de GUIMGTENGA et MOUGNISSIN :

Représentant local : Graines de Joie Burkina

La situation géographique de ces 2 villages (15 km de Ouagadougou) ne favorise pas l’obtention d’aides réservées aux zones rurales. De fait, ces deux villages ne bénéficient d’aucune infrastructure scolaire et sanitaire.

Village.jpg

**Nos Réalisations :

  • Achat de « kit-cartables » (cartables munis de fournitures scolaires).
  • Financement de la construction d’une école primaire (6 classes du CP1 au CM2).
  • Financement d’une cantine scolaire.
  • Participation au fonctionnement de la cantine scolaire (achat de vivres)
  • Financement de la construction d’un centre de santé.
  • Financement de la 1ere partie de la construction du collège.
  • Achat de mobilier scolaire pour les 2 classes de 6°.
  • Financement de la 2ème partie de la construction du collège.
  • Financement de la cuisine du collège.
  • Achat de mobilier scolaire pour les 2 classes de 5ème.
  • Financement de la construction du 3ème lot du collège bloc de 4 salles de classes, deux salles pour les 4° et deux autres salles les 3°.
  • Financement de la première partie de la construction du lycée.
  • Achat de mobilier scolaire pour la classe de 2de et le laboratoire.
  • Installation en panneaux photovoltaïques d’une partie du Collège/lycée.
  • Financement de la construction du lycée : dernier bâtiment comprenant 3 salles de classes, 1 salle des professeurs, du mobilier scolaire.
  • Deuxième phase d’installation de panneaux solaires pour l’alimentation en électricité du collège/lycée en collaboration avec la Fondation Energy Assistance France (Groupe GDF-Suez)

**Projets 2017

  • Financement de la construction d’un bloc administratif pour l’école primaire (bureau, salle des enseignants et magasin).
  • Installation de panneaux solaires pour l’alimentation en électricité de l’école primaire et du dispensaire en collaboration avec la Fondation Energy Assistance France (Groupe Engie).
  • Construction de deux locaux techniques pour le stockage de l’armoire électrique et des batteries (école primaire et dispensaire).
  • Participation au fonctionnement de la cantine scolaire de l’école primaire (achat de vivres).
  • Achat de kits cartables, réassortiment en fournitures scolaires diverses et matériel éducatif (rentrée 2017/2018).

AVEC LES FRÈRES CAPUCINS PROJETS SOCIAUX (FCPS) :

Représentants locaux : Les Frères Capucins de Ouagadougou

La mission des Frères Capucins au Burkina Faso a débuté en 2000. Depuis leur arrivée, les 6 frères se sont engagés auprès d’une population très pauvre de leur quartier. Ils ont créé la structure FRÈRES CAPUCINS PROJETS SOCIAUX (FCPS) qui œuvre dans des actions humanitaires telles que :
home kisito

  • Le parrainage d’enfants (éducation et insertion sociale).
  • La lutte contre la malnutrition des enfants : distribution de vivres.
  • La lutte contre le paludisme : distribution de moustiquaires.
  • La distribution de lunettes de vue.
  • La rééducation d’enfants handicapés.
  • La mise en place de micro-projets pour les femmes en détresse.
  • L’aide aux veuves et aux personnes âgées.
  • La formation et l’éducation des jeunes dans des domaines socio professionnels (informatique, couture).

FCPS.jpg

**Nos réalisations :

  • Financement d’un onduleur (appareil permettant la régulation de l’électricité afin de protéger le parc informatique du centre de formation).
  • Parrainage d’une cinquantaine d’enfants très pauvres du quartier.
  • Financement d’un équipement socio-éducatif de 400m2 composé d’une bibliothèque de manuels scolaires avec une salle de lecture et d’une salle d’étude, d’une bibliothèque basique avec une salle de lecture et d’une salle multimédia (informatique audiovisuel).
  • Soutien scolaire dispensé par les professeurs et les élèves du lycée St-joseph les Maristes au cours d’un séjour. 140 étudiants du quartier de Karpala ont bénéficié, durant une semaine de cours de Français, mathématiques et S.V.T.
  • Financement de la formation du documentaliste de la bibliothèque St-Bonaventure.
  • Financement de soutien scolaire pour les enfants parrainés qui ont des résultats scolaires insuffisants (élèves du primaire et du collège).

**Projets 2017 :

  • Parrainages d’enfants très pauvres du quartier, en collaboration avec l’Association italienne « Chicchi di Gioia ».
  • Financement de soutien scolaire destiné aux enfants parrainés par l’association, ayant des résultats scolaires insuffisants.

REPRÉSENTATION DE GRAINES DE JOIE AU BURKINA FASO:

Parrainages:
Actuellement 16 jeunes sont parrainés. Il s’agit d’enfants et de jeunes adultes (étudiants à l’université ou en formation professionnelle), issus d’un orphelinat, que les bénévoles de Graines de Joie connaissent et soutiennent depuis plusieurs années.

**Projets 2017 :

  • Prise en charge du salaire de la secrétaire comptable de l’antenne de Graines de Joie au Burkina Faso.
  • Aide ponctuelle aux jeunes adultes parrainés (étudiants ou en formation professionnelle) en fonction des besoins et des fonds disponibles de l’association.

RÉALISATIONS ANTÉRIEURES :

Centre Carmen Kisito

Cette institution a pour but d’apporter assistance et soutien aux jeunes-filles mères et à leurs enfants. Le centre, fonctionne depuis janvier 2006. Il se veut un prolongement d’Home Kisito. Il axe ses interventions auprès des jeunes filles-mères en difficulté dans leur milieu d’origine. Carmen Kisito suit également à l’extérieur de la ville environ 60 jeunes filles. Outre la crèche, l’école maternelle, et l’accueil des jeunes filles, des ateliers sont organisés pour leur offrir une formation (couture, broderie, savonnerie etc.).

HomeKisito2.jpg

**Nos Réalisations :

  • Acheminement de layettes, de médicaments et de jouets.
  • Achat de lait maternisé
  • Acheminement de colis de vêtements et médicaments.
  • Participation au financement du matériel destiné aux ateliers (machines à coudre, matières premières et fournitures nécessaires pour les travaux d’artisanat).
  • Cofinancement avec l’association Toega d’un atelier teinture textile.
  • Financement de l’aménagement du 3ème étage du centre, en ateliers pour les jeunes filles mères.

**En 2008

Centre KAMZAKA:
Kamzaka.jpg
Financement de la construction du nouveau centre KAMZAKA, composé de 3 dortoirs, une cuisine, un réfectoire, une salle polyvalente, une infirmerie, un bureau et un bloc sanitaire, pouvant accueillir 60 enfants.
Il s’agit d’un centre d’accueil d’enfants des rues situé à Ouagadougou (hébergement, santé, scolarisation, activités sportives et artistiques).

Graines de joie en quelques chiffres

  • [*52*] bénévoles ont effectué les [*9*] missions de l’année.
  • [*2 967*] kg de vêtements, médicaments et fournitures scolaires ont été acheminés dans les trois pays où nous intervenons.
  • [*87 073*] repas ont été achetés sur place par l’association, pour les cantines de l’école primaire et du collège de Guigmtenga au Burkina Faso, ce qui représente la somme de [*13 061€*].
  • L’association a reçu [*211 323€*] de dons de particuliers d’entreprises et d’associations. Cette somme englobe les [*60 060€*] des parrainages ainsi que les [*107 139€*] des courses de la solidarité.
  • Les différents marchés de Noël ont généré [*12 581€*] de bénéfices.
  • [*21*] établissements scolaires ont participé aux différentes opérations proposées par l’association.
  • [*6 500*] enfants et adolescents d’écoles maternelles, primaires et secondaires ont été sensibilisés à la cause humanitaire par le biais de conférences durant les « opérations biberons », « bol de riz » et « tombola de fin d’année ».
  • [*1700*] enfants ont bénéficié directement des actions de Graines de Joie dans leur pays dont [*258*] qui sont parrainés.
  • [*84.1%*] des recettes réalisées sont reversées directement au profit des enfants et dans les différents projets, l’association n’ayant que [*12.8%*] de frais de fonctionnement.

En Roumanie

**Représentante de Graines de Joie en Roumanie : Le Docteur Sanda Gancevici.

AU CENTRE SOCIAL MARIA WARD À RADAUTI :

**Ce centre, géré par l’Association I.S.E.A (Intervention de Soutien et d’Education par l’Aide humanitaire) a un rôle d’assistance sociale auprès de familles en difficulté. Il propose à une cinquantaine d’enfants (de 4 à 18 ans) des activités socio-éducatives. Toute l’année, le Centre Maria Ward propose aux enfants :

  • [*un support éducatif extra scolaire*] (aide aux devoirs et soutien scolaire).
  • [*un repas chaud*] (le seul pour certains).
  • [*un support hygiénico-sanitaire*] (douche, brossage des dents, nettoyage des vêtements sur place etc.).
  • [*un suivi médical.*]
  • [*une aide matérielle*] voire financière pour certaines familles (vivres, vêtements de 1ère nécessité).
  • [*une assistance sociale*] (visites régulières dans les familles, évaluations, médiations, aides administratives, orientation professionnelle).

CentreSocialGeppetto.jpg

**Nos Réalisations :

  • Financement de camps d’été.
  • Équipement d’un enclos grillagé pour délimiter les jeux de ballons.
  • Aide financière d’urgence au fonctionnement du centre.
  • Aide matérielle, par le biais des parrainages.
  • Acheminement de vêtements.
  • Aide financière d’urgence pour l’intervention chirurgicale d’une pré-adolescente de 12 ans qui fréquente le centre social ayant de gros problèmes de santé.
  • Achat d’un ordinateur pour la gestion du centre social avec logiciels adaptés.
  • Achat du mobilier et des équipements du nouveau centre social, (mobilier, ordinateurs, équipement de cuisine …) ainsi que les installations indispensables telles que les raccordements électriques, hydrauliques et de gaz.
  • Démolition de l’ancien centre, aménagement d’un terrain de sport et construction d’un garage avec une cave.

**Projets 2017 :

  • Aménagement d’une aire de jeux.
  • Participation d’élèves et enseignants du collège/lycée St-Joseph les Maristes de Marseille, à la colonie de vacances du centre en juillet/août.
  • Aide matérielle, par le biais des parrainages .
  • Suivi de la progression de chaque enfant (scolarité, santé, contexte familial) grâce à la collaboration attentive de l’équipe du centre social.
  • Acheminement de vêtements, chaussures et fournitures scolaires lors de nos missions.
  • Financement pour l’année, du fonctionnement d’un groupe de 15 jeunes adolescents, issus d’un milieu très défavorisé de Bucarest ayant un léger handicap et qui se retrouvent régulièrement dans les locaux des Frères Franciscains pour y trouver réconfort et amitiés en pratiquant multiples activités.

Provenances des fonds

RECETTES_2016.jpg


DEPENSES_2016.jpg

CAMPAGNE D’ADHESION 2017

Un grand merci à celles et ceux qui, chaque année, apportent une aide morale et matérielle aux enfants en détresse par l’intermédiaire de notre association ! Cette année encore, Graines de Joie a de nombreux projets dans le but d’améliorer les conditions de vie des enfants, engagement que nous assumons depuis presque 20 ans.
Vous souhaitez renouveler votre adhésion ou devenir adhérent de Graines de Joie?

Téléchargez le bulletin d’adhésion 2017 (ci dessous)

La cotisation a été fixée à 15 €uros (1,25 €uro par mois) ; cette somme sera affectée, en partie, au fonctionnement de l’association. En devenant membre adhérent, vous participez à l’existence même de Graines de Joie.
Envoyez votre règlement par chèque libellé à l’ordre de Graines de Joie à l’adresse suivante : Graines de Joie, 24, rue Sibié 13001 Marseille.

Enfin, vous avez, également la possibilité d’effectuer
Un paiement en ligne, sécurisé
en cliquant ICI

Les adhérents et les donateurs de 2016, recevront très prochainement, leur(s) reçu(s) fiscaux.
Bulletin d’adhésion 2017 a télécharger